Les métiers manuels à Arras

«Un métier à portée de main»

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8559 par

Artois emploi entreprise et le conseil de développement «Arras Pays d’Artois» se sont associés afin de valoriser les métiers manuels dits en tension, ceux dont les offres d’emplois ne sont pas pourvues, en installant, le 4 mai sur la Grand-Place d’Arras, un salon-village organisé autour de sept grandes filières : hôtellerie-restauration, métiers de bouche, agriculture, services à […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Artois emploi entreprise et le conseil de développement «Arras Pays d’Artois» se sont associés afin de valoriser les métiers manuels dits en tension, ceux dont les offres d’emplois ne sont pas pourvues, en installant, le 4 mai sur la Grand-Place d’Arras, un salon-village organisé autour de sept grandes filières : hôtellerie-restauration, métiers de bouche, agriculture, services à la personne, industrie, bâtiment, transports et logistique.

Opération «Un métier à portée de main». Le principal objectif de cet événement ouvert à tous les publics était de modifier l’image (parfois d’Épinal) de ces métiers à long terme. Les rencontres avec les professionnels ont permis de porter à la connaissance des jeunes et de leurs parents les conditions d’exercice de ces métiers et surtout leurs perspectives d’évolution, ces professions étant source d’épanouissement. L’accent était mis sur des démonstrations effectuées par des professionnels, qu’ils soient chefs d’entreprise, artisans, jeunes en apprentissage ou en contrat de professionnalisation, qui répondaient aux nombreuses interrogations relatives à l’exercice de chacun des métiers présentés.

 D.R.

Mobilisation massive pour l’emploi. De nombreux acteurs étaient présents pour répondre aux sollicitations des visiteurs : structures dédiées à l’enseignement général, à la formation et à l’orientation, université d’Artois, Chambre des métiers et de l’artisanat, Chambre d’agriculture, Chambre de commerce et d’industrie, syndicats professionnels (UMIH, UIMM, etc.). Une bourse dédiée à l’alternance et aux stages de découverte en entreprise illustrait la volonté de contribuer à développer la relation entre les jeunes et l’entreprise.

Les métiers à découvrir par des démonstrations et des expositions se déclinaient par filière : serveur, cuisinier ; boucher, charcutier, traiteur, boulanger, pâtissier ; aide à domicile, auxiliaire de vie sociale, assistante de vie, infirmière, aide-soignante à domicile, aide médico-psychologique ; plaquiste, couvreur, plombier-chauffagiste, menuisier, ébéniste ainsi que tous les métiers impactés par les exigences de performance énergétique et de qualité environnementale comme conducteur de tracteur, mécanicien agricole, vacher, porcher ; cariste, logisticien.  Chacun a pu effectuer des tests d’orientation et de simulation permettant de révéler ses capacités et son habileté à occuper un poste de travail en particulier. Démarche novatrice et fédératrice, un ramassage par bus était également organisé sur de nombreuses communes de l’Artois (Marquion, Vitry-en-Artois, Berlencourt-le-Cauroy, Tincques, Camblain-l’Abbé , Habarcq, Bertincourt, Bapaume, Croisilles, Pas-en-Artois, l’Arbret, Rivière). Une prochaine édition est déjà souhaitée par les organisateurs… et les visiteurs.