Fondation Caisse d’épargne Nord France Europe

37 projets se partagent une dotation de 300 000€

Publié dans l'édition Nord N. 8582 par

Succès pour le premier appel à projets de la fondation «Agir et Réussir ensemble» sur le thème «Les jeunes et l’insertion», avec 37 lauréats pour 122 projets présentés.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

Les lauréats des «coups de cœur» avec Philippe Lamblin et Alain Denizot.

 

Avec 122 projets montés dans le délai record de trois mois et 65 dossiers éligibles pour un montant total sollicité de 1,430 M€ et de budgets d’actions engagées de 19,207 M€, le premier appel à projets lancé par la fondation Caisse d’épargne Nord France Europe (CENFE) «Agir et Réussir ensemble» sur le thème «Les jeunes et l’insertion» a réellement suscité l’intérêt des structures porteuses de projets à but non lucratif, éligibles au régime fiscal du mécénat, pour des projets déployés dans la région.

Au final, le comité exécutif de la Fondation en a retenu 37 favorisant l’insertion et le vivre-ensemble, et plus spécifiquement avec ou pour des jeunes âgés de 15 à 30 ans. La remise des prix s’est effectuée le 5 juillet sous le haut patronage de Martin Hirsch, ancien haut-commissaire aux Solidarités actives, président de l’Agence du service civique et coprésident d’ « Action tank entreprise et pauvreté », absent de Lille pour cause de voyage officiel en Tunisie, mais présent par le biais d’une vidéo dans laquelle il s’est félicité de l’engagement des associations «tant les besoins sociaux en matière jeunesse sont considérables », en les appelant à «continuer» et à «ne pas baisser les bras».

De fait, les champs d’action des projets retenus s’inscrivent dans la logique des champs stratégiques d’intervention de la Fondation : agir en faveur de l’égalité des chances grâce à l’insertion par le sport, le travail, la culture, la lutte contre l’illettrisme, la prévention santé, mieux vivre ensemble par la cohésion sociale et mobiliser autour du handicap. Avec des projets aussi diversifiés que le «facile à lire» des Papillons blancs de Dunkerque qui travaillent à la traduction de documents en facile à lire pour les personnes déficientes intellectuelles, ou que «le serious game pour accéder aux emplois du numérique» du GIP MIE du Roubaisis, et des dotations qui s’échelonnent de 2 000€, pour «les jeunes, le foot et l’insertion» présenté par l’ACSRV de Denain, à 15 000 €, pour «des clés pour l’emploi» présenté par Lille Association compter lire écrire (la CLE).

Si la création de la Fondation s’inscrit «dans la longue histoire d’engagement sociétal» de la Caisse d’épargne, comme l’a rappelé Alain Denizot, président du directoire, elle s’inscrit aussi dans la durée avec l’annonce par Philippe Lamblin, président de la Fondation et du COS de la Caisse, du thème du deuxième appel à projets qui sera lancé en septembre prochain et doté de 200 000€ (montant modifiable) : «Aider à l’émergence de solutions innovantes en matière de maintien à domicile de personnes âgées». «Continuez !» : l’appel de Martin Hirsch a été entendu.