Débat sur la biodiversité et projet d’Agence nationale

Alain Bocquet propose son hébergement par notre région !

Publié dans l'édition Nord N. 8582 par

Dans une lettre à Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, le député du Nord Alain Bocquet estime que la place du siège de la future Agence française pour la biodiversité est dans notre région.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Cette nouvelle structure collecterait et diffuserait des données, soutiendrait des projets de restructuration de la biodiversité et de gestions des zones protégées, en particulier marines.

 

Les arguments ? Historiquement, ces enjeux ont fait l’objet de nombreux travaux dans les collectivités territoriales. Ainsi, le plus ancien parc naturel régional de France est, depuis 45 ans, dans l’aire de la CA Porte du Hainaut. Depuis 20 ans aussi, des actions de conservation du littoral ont été entreprises ainsi que la Trame verte et bleue, sans oublier la création d’un Observatoire régional de la biodiversité. Enfin, selon une étude universitaire soumise à l’Union européenne (auteur : Jean-Jacques Dubois), depuis deux ans notre région serait «repérée» en Europe comme «experte en analyse de cycle de vie avec pour sous-ensembles l’écoconception et l’affichage environnemental». Un tiers de la flore française est en tout cas représentée dans le Nord-Pas-de-Calais, dense en réseaux dits «compétents». Wait and see… 


D.R.

Alain Bocquet, décidément très ambitieux pour la région Nord-Pas-de-Calais.