A peine installé dans le Douaisis

Amazon embauche au triple galop !

Publié dans l'édition Nord N. 8576 par

Son premier entrepôt de picking sera terminé en septembre. Amazon met en route un plan emploi ambitieux et conforme à ses objectifs et à ses engagements avec la CA du Douaisis. Un modèle de coopération public-privé basé sur une écoute inhabituelle et novatrice des besoins réels de l’entrepreneur.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Un plan de développement daté. A destination du marché mondial, nord-européen et nordiste, le géant américain de la vente en ligne Amazon annonçait son installation en novembre 2012 avec son 4e centre de logistique en France sur la vaste ZA de Lauwin-Planque (Douai). Et ce, grâce à une triple collaboration entre un autre géant, le logisticien australien Goodman et la CA du Douaisis, avec son président Christian Poiret. S’appuyant sur une forte activité de picking, Amazon annonçait immédiatement un plan de développement progressif et daté. Tout d’abord occupation d’un entrepôt de 90 000 m2 et embauche jusqu’à 2 500 personnes d’ici 2015, toutes catégories de personnel confondues. Ce centre en est à la phase d’ouverture en ce moment-même jusqu’à la fin de l’année, après d’intensifs premiers travaux d’installation. Sans traîner, le groupe américain a attaqué sa campagne de recrutement dès janvier dernier (32 postes d’encadrement pour commencer) par le biais de son site internet, et ce, en CDI. Fin juin, ce recrutement avait été porté à 79 collaborateurs, tous des techniciens expérimentés des métiers de la logistique et de la maintenance.

Une CAD efficace. Mais sans relâcher son effort, Amazon annonce aujourd’hui une seconde vague d’embauches dès septembre (jusqu’à décembre) pour faire d’ores et déjà face au surcroît d’activité des fêtes de fin d’année. Il s’agira d’agents logistiques1. Et 2 500 recrutements, le président de la CAD n’osait y penser dans l’immédiat : 250 fin 2013, sans doute 1 500 de plus fin 2014, et donc, fin 2015, les 2 500 annoncés. Aujourd’hui, 240 personnes sont sur le site en fin d’installation. Le bassin d’emploi de gens formés aux métiers de la logistique est dans cette partie du Douaisis d’environ 8 300. Rien d’étonnant donc à ce que Amazon soit satisfait à la fois de la rapidité de cette première campagne d’embauches (plus vite embauché, plus vite et mieux formé), de la réactivité de ce bassin d’emploi et, encore mieux, des compétences disponibles. L’autre facteur très positif est la rare disponibilité de la CAD et de ses services en contact quasi quotidien avec Amazon pour résoudre toutes sortes de problèmes. Christian Poiret a ainsi très récemment attiré à Lauwin-Planque le géant Big-Ben, mais auparavant Kiabi et bien d’autres de taille nationale au minimum, toujours avec la même méthode : des réunions rapides à buts concrets rassemblant absolument tous les acteurs d’une même opération, et un suivi, pratiquement au quotidien, des dossiers par tous les services qui ne se limite pas au simple moment de l’installation de l’entrepreneur. Mine de rien, Amazon devient le second employeur du Douaisis

 

1. Contacter Adecco Douai ou la CA du Douaisis, 746 rue Jean-Perrin à Douai.

 

D.R.

Christian Poiret (ici avec le PDG de Big-Ben) aime dire qu’il faut «bichonner» l’entrepreneur…