De l’autre côté de la frontière

Publié dans l'édition Nord N. 8574 par

 Emprunt populaire. La Belgique va procéder à un emprunt populaire en novembre prochain, a décidé le gouvernement. Appelé «prêt citoyen thématique», le dispositif servira à soutenir les PME qui connaissent des difficultés à trouver du crédit. Le comité interministériel souhaite orienter l’épargne – très importante – des Belges vers des crédits à long terme dans des projets […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 Emprunt populaire. La Belgique va procéder à un emprunt populaire en novembre prochain, a décidé le gouvernement. Appelé «prêt citoyen thématique», le dispositif servira à soutenir les PME qui connaissent des difficultés à trouver du crédit. Le comité interministériel souhaite orienter l’épargne – très importante – des Belges vers des crédits à long terme dans des projets «socio-économique responsables». La durée minimale sera de 5 ans et un régime fiscal favorable s’appliquera via un précompte mobilier réduit à 15% au lieu de 25% actuellement. Un arrêté royal viendra expliquer plus précisément les critères auxquels les projets doivent répondre. Les taux devront être dans la norme des marchés.

 

Chômage en hausse. En juin dernier, la Belgique comptait 431 532 demandeurs d’emplois (soit 22 500 personnes de plus qu’en mai). Ce chiffre est en hausse de 5,5% en base annuelle d’après les chiffres de l’Onem, l’outil statistique d’outre-Quiévrain. Ce qui frappe le plus réside dans l’augmentation importante du chômage en Flandre (+9,2% contre +4,1% en Wallonie) ainsi que chez les jeunes de moins de 25 ans (+9,2% également). En outre, le chômage de courte durée et le «temporaire» se sont aggravés. Enfin, l’augmentation globale du chômage est plus marquée chez les hommes (+8,3%) que chez les femmes (+2,3%).

 

Le photovoltaïque cherche repreneur. La société Enfinity, spécialisée dans la production de panneaux solaires à Waregem, cherche un repreneur pour assurer la poursuite de ses activités. Des enquêteurs fédéraux se sont rendus récemment dans l’entreprise pour y voir plus clair chez cette société qui, au bout de quelques années, a fondé des filiales à l’étranger tout en essuyant de lourdes pertes. L’an dernier, une restructuration avait été réalisée par la direction.Visiblement insuffisante.

 

Conseils pour entrepreneurs débutants. C’est le président de l’agence bruxelloise pour l’entreprise qui le dit via un slideshare de 37 fiches : «La création d’entreprise est un acte profondément irrationnel», indique Bruno Wattenbergh. Sans le petit grain de folie, pas d’aventure. Pour autant, l’expert creuse ses arguments dans la psychologie des créateurs notamment avec «les petits mensonges qu’on se fait à soi-même et qui peuvent nous conduire à l’échec». Ou au succès grâce à la force de conviction qui entraîne un cercle vertueux.

 

Confiance des chefs d’entreprises. Malgré les mauvais chiffres du chômage, le moral des chefs d’entreprise est en hausse : après une baisse en juin, la confiance des entrepreneurs s’est améliorée en juillet selon l’indicateur de la Banque nationale de Belgique (BNB). L’indice synthétique s’est établi à -12 contre -12,8 le mois dernier. Dans l’industrie manufacturière, la confiance a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2012 avec -13,8 (+ 1,8 point depuis juin dernier). Appréciation des carnets de commandes et augmentation des niveaux de stocks font partie des raison de cette embellie estivale.