Des hiboux dans les carrières

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8575 par

      Ils sont revenus : des hiboux grand-duc d’Europe nichent depuis près de deux ans sur le site des Carrières du Boulonnais, à Ferques. En voie d’extinction, le volatile a été réintroduit en Belgique il y a une décennie et a fini par gagner le Nord-Pas-de-Calais. Toujours en milieu carrier : d’abord aperçu dans […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

CAPresse 2013

Les Carrières du Boulonnais, l’association Aubépine et le parc naturel des caps et marais d’Opale ont signé deux conventions relatives à la biodiversité.

 

 

Ils sont revenus : des hiboux grand-duc d’Europe nichent depuis près de deux ans sur le site des Carrières du Boulonnais, à Ferques. En voie d’extinction, le volatile a été réintroduit en Belgique il y a une décennie et a fini par gagner le Nord-Pas-de-Calais. Toujours en milieu carrier : d’abord aperçu dans l’Avesnois, il a gagné le cap Blanc-Nez et un couple s’est installé aux Carrières du Boulonnais. Le groupe a donc signé une convention avec le parc naturel régional des caps et marais d’Opale et l’association Aubépine-Réseau grand-duc, afin de permettre l’étude et le suivi du hibou. Une autre convention permettra au public d’entrer sur la plaine dite du Clocher à travers des visites guidées par les agents du Parc (le site de la Plaine est sur la surface d’autorisation d’exploitation). Un point de vue sera créé pour mieux observer le volatile et les autres espèces animales et végétales qui se déploient dans les carrières. Le Parc compte 80% des espèces végétales de la région et 150 oiseaux nicheurs. Les explosions régulières dans les carrières ne devraient pas gêner le grand-duc.