Un projet des pôles de compétitivité Aquimer et UP-tex

ZEETEX veut trouver des textiles novateurs pour la mer

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8579 par

Si les contacts entre l’industrie textile et le secteur maritime se sont longtemps résumés aux filets de pêche, aux cordages et aux voiles, une collaboration s’est récemment structurée dans le Nord-Pas-de-Calais et la Flandre belge avec ZEETEX, un projet labellisé par le pôle de compétitivité Aquimer en juin 2012. Ces deux régions frontalières comptent de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Si les contacts entre l’industrie textile et le secteur maritime se sont longtemps résumés aux filets de pêche, aux cordages et aux voiles, une collaboration s’est récemment structurée dans le Nord-Pas-de-Calais et la Flandre belge avec ZEETEX, un projet labellisé par le pôle de compétitivité Aquimer en juin 2012. Ces deux régions frontalières comptent de nombreux grands ports de commerce, de passagers ou de pêche (Anvers, Zeebrugge, Gand, Dunkerque, Calais, Boulogne), mais possèdent aussi en commun une longue tradition d’industrie textile de masse, en quête de reconversion. Elles ont donc mis en commun leurs clusters afin d’initier le développement de produits textiles novateurs pour des applications maritimes. Aux côtés du pôle de compétitivité UP-tex (Tourcoing), de Centexbel (Gand) et du Flanders’Maritime Cluster (Ostende), Aquimer participe aux échanges entre les professionnels des deux secteurs d’activité. L’accent est mis sur la sécurité et la protection des ouvriers du secteur maritime (vêtements), l’aquaculture et la pêche (filets, filtration, emballages), l’aménagement de la mer et du littoral (protection, dragage, dépollution), la navigation et les sports de plaisance (toiles, cordages, composites), l’activité sous-marine et l’éolien offshore.

Les actions et activités structurées de ZEETEX offriront une nouvelle plate-forme aux entreprises des deux secteurs et permettront de rapprocher les demandes (besoins spécifiques des entreprises maritimes) et les offres (solutions textiles techniques). Une telle plate-forme, qui est unique pour les deux secteurs, permettra aux entreprises de développer des nouveaux produits avec une grande valeur ajoutée, tout en stimulant et en soutenant les activités économiques et industrielles des deux industries.

D.R.