Jeudi 17 octobre à la CCI Grand-Lille

Au « Rendez-Vous recrutement experts » une centaine de postes disponibles

Publié dans l'édition Nord N. 8594 par

Parmi les offres proposées, les postes de commerciaux semblent l’emporter pour la 3e édition de ce salon de l’emploi.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

© apops - Fotolia.com

Les inscriptions se poursuivent sur le site recrutementexperts.fr. C’est une étape obligatoire pour se présenter au « Rendez-Vous recrutement experts » du 17 octobre. Une sorte de sas à l’entrée de ce forum de recrutement où les candidats sont sélectionnés pour correspondre aux postes proposés par les recruteurs. A ce salon de l’emploi, les visiteurs sont appelés des «experts». «C’est un salon sur lequel on s’assure préalablement de la qualification des visiteurs, répond un recruteur. Les candidats sont triés sur le volet pour répondre à nos critères de recrutement. Les gens ne viennent pas juste pour se renseigner.» L4M, la PME lilloise qui organise le salon, fait savoir que la présélection des candidats est réalisée avec RH Partners, cabinet de recrutement à Marcq-en-Barœul.  «Nous espérons vraiment trouver chaussure à notre pied», plaisante Stéphanie Bresson, chargée de recrutement chez Thévenin SA. En recherche de commerciaux, cette enseigne de BTP à Orléans a récemment participé à d’autres salons de recrutement sans trouver la perle rare.

 

Les commerciaux, chouchous des recruteurs. Pour cette 3e édition, l’offre globale potentielle est d’une centaine de postes. Ces derniers sont proposés par 26 entreprises dans quatre grands secteurs d’activité : la distribution, la banque-assurance-crédit, la finance-comptabilité-gestion, l’immobilier-habitat social. Cette année, les commerciaux sont, sans l’ombre d’un doute, les profils les plus recherchés. Il faut y voir une volonté des entreprises d’accroître leur force de vente, de gagner des parts de marché. Au-delà des compétences, l’aisance relationnelle est la qualité souvent évoquée derrière la motivation. Les besoins en commerciaux sont si importants que dans certaines PME on parle de pénurie. Thevenin SA, qui veut se développer dans la grande moitié nord de la France, recherche quatre commerciaux. Chez Groupama, les besoins en recrutements pour l’ensemble du groupe et sur toute la France se chiffrent à 80% de commerciaux, profil bac + 2. «Le reste, ce sont des postes plus liés au métier de l’assurance comme les gestionnaires de sinistre, les conseillers, etc.» Ce n’est évidemment pas au « Rendez-Vous recrutement experts », ce 17 octobre à la CCI Grand-Lille, que l’assureur pourvoira à tous ces postes. D’autant que chez Groupama, chaque site a une certaine autonomie de fonctionnement pour le recrutement. Mais les salons d’emploi représentent une part non négligeable dans la stratégie d’embauche chez Groupama. Comme la plupart des employeurs, l’assureur a des exigences fortes qui ne sont pas toujours du goût des jeunes diplômés fraîchement sortis d’école. «C’est notamment l’expérience : un à cinq ans. Nous recherchons aussi des  personnes ayant fait de l’alternance. L’alternance est considérée comme un an d’expérience.»

Au « Rendez-Vous recrutement experts », les employeurs recherchent aussi des opérateurs de paie. C’est le cas d’Inopia RH. L’agence d’intérim lilloise recherche une vingtaine d’opérateurs de paie et propose aussi des postes en comptabilité et en contrôle de gestion. Dans le secteur de la distribution, Koodza, filiale discount et de proximité de Decathlon, veut recruter entre trois et cinq responsables de rayon. «Même si la formation ‘commerce’ peut être un plus, ce qui nous intéresse ce n’est pas tant le CV mais la valeur des gens», fait savoir Pierre-Marie Merzeaud, directeur de magasin chez Koodza. Quant à Tryba, fabricant de fenêtres, la société recherche des commerciaux mais aussi des concessionnaires et des chefs d’agence.