Au Salon de l’innovation et de l’habitat de Calais

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8593 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2013

Visite majorale dans les travées du Salon de l'innovation et de l'habitat, en compagnie de Mohammed Benjelloun, directeur de l'école d'ingénieurs de l'ULCO.

 

Calais tenait son Salon de l’innovation et de l’habitat les 27, 28 et 29 septembre derniers au forum Gambetta. Et nombreux furent les stands qui donnèrent à voir de nouvelles manières de construire. Ainsi, un entrepreneur (Côte d’Opale toiture et rénovation) a présenté des tuiles recouvertes d’une matière étanche retardant leur vieillissement : «On gagne plusieurs décennies. L’idée est de durer. On peut aussi mettre ce revêtement sur les murs.» Plus loin, AEST est une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables qui est passée de 6 à 20 salariés ces dix dernières années. Aérothermie, géothermie, hydrothermie, éolien… : toute la palette des possibilités énergétiques était affichée. Au fond du forum, un espace innovation dédié a été organisé : nouvelle bière Noyon, moutons tondeurs pour entretenir les espaces verts des collectivités et entreprises, nouvelles applications pour la dentelle Leavers… Codentel a présenté ses revêtements incrustés de dentelle pour sols et murs tandis que Desseilles s’est penché sur la décoration murale avec des fresques de dentelle chantilly qu’on trouve aussi sur des lampes. Quand innovation rime avec esthétique.