Conservatoire à rayonnement départemental à Arras

De nouveaux locaux pour une autre vie

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8591 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

En raison du début des travaux de l’abbaye Saint-Vaast dans l’optique de la réalisation du futur pôle culturel Saint-Vaast, une partie du Conservatoire à rayonnement départemental d’Arras a déménagé dans les locaux de l’hospice Saint-Pierre.

D.R.

Lors de la présentation des nouveaux locaux par Philippe Rapeneau, président de la communauté urbaine d’Arras.

Un nouvel espace fonctionnel. Après quelques semaines de travaux (réfection des peintures et plancher, installation du matériel adéquat, etc.), formation musicale, danse, art dramatique et chorale se sont installés dans un bâtiment propriété de la communauté urbaine d’Arras, le reste des activités se tenant toujours rue Beffara. La majeure partie des élèves du Conservatoire sera ainsi voisine pour quelques années de l’Ecole de la 2e chance et de l’association Couleurs jazz. L’accès des élèves et parents se fera rue du Crinchon, des dépose-minute étant spécialement aménagés. Un parking à l’entrée du Conservatoire permet également aux familles de stationner.

 

De grands espaces pour un enseignement de qualité. D’une surface totale de 1 700 m2, cette nouvelle annexe du Conservatoire est organisée sur plusieurs étages. Le rez-de-chaussée comprend un accueil et un espace d’attente, une salle de réunion pour l’Association des parents d’élèves du Conservatoire et deux salles de formation musicale de 85 m2 chacune. Le 2e étage regroupe un vestiaire danse pour les filles et un pour les garçons, ainsi qu’une salle de danse de 147 m2, une salle de formation musicale de 121 m2 et une salle d’art dramatique de 146 m2. Le 3e étage intègre une salle pour la chorale et les auditions de 352 m2, et une salle de formation musicale de 129 m2.

 

Une reconnaissance nationale. Créé en 1828, le Conservatoire à rayonnement départemental accueille 750 élèves encadrés par 50 professeurs. La Ville investit chaque année 2,42 M€ dans cet établissement d’envergure. Labellisé par l’Etat, le Conservatoire délivre de nombreux diplômes reconnus par le ministère de la Culture, dont le diplôme national d’orientation professionnelle pour la musique. Dans le cadre du projet culturel de la Ville d’Arras, il propose à tous un enseignement de grande qualité dans les trois disciplines que sont la musique, la danse et l’art dramatique. De l’initiation à la formation préprofessionnelle, chacun peut construire son parcours grâce à une pédagogie vivante. Ouverture d’esprit, curiosité, création, découverte et diversité des approches sont encouragées.

 

Vers un pôle culturel. Dès la rentrée de 2015, les cours de la rue Beffara seront définitivement transférés à l’abbaye Saint-Vaast. Puis, durant la période 2016-2018, l’ensemble des cours du Conservatoire rejoindra le pôle culturel abbaye Saint-Vaast constitué avec le musée des Beaux-Arts, la médiathèque et l’office culturel.