Gefradis s’installera à Cappelle-la-Grande en 2014

Déménager pour gagner en productivité

Publié dans l'édition Nord N. 8592 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Quand ils reprennent Gefradis en 2008, Thiebault Kieffer et Benoît Laurent rachètent une société en bonne santé financière qui a fait de la fabrication de volets roulants et de menuiseries PVC son fonds de commerce. A l’époque, le chiffre d’affaires dépassait les 2 millions d’euros et la société employait une douzaine de salariés. Avec un petit plus : s’être fait une petite place sur le Net. Très vite, Gefradis se développe en ouvrant son activité aux professionnels − segment qui représente aujourd’hui un quart de son CA − et en renforçant sa position de vendeur sur Internet. «Aujourd’hui, notre métier, au-delà de fabriquer des fenêtres et des volets, c’est de les vendre par Internet, confirme Benoît Laurent. Mais nous ne sommes pas des négociants, l’intérêt pour nous étant de capter un maximum de valeur ajoutée.» Résultat des courses, en cinq ans, Gefradis a doublé son chiffre d’affaires et son effectif, et ouvert un comptoir à Bondues. Et en prime, «il n’y a pas un département en France, DOM-TOM compris, où Gefradis n’est pas», se félicite le dirigeant. Seul bémol : le bâtiment qui abrite l’activité de l’entreprise. «Nous avons fait des extensions mais nous n’en sommes pas satisfaits. C’est un bâtiment construit sur deux niveaux qui reste difficile à exploiter et c’est à chaque fois un investissement à perte», confie Benoît Laurent.

Place à la fonctionnalité. Pourtant, pour continuer leur marche en avant, les dirigeants doivent voir en grand. Puisqu’il n’est plus possible de pousser les murs, les associés ont vite opté pour un nouveau bâtiment. Si le projet est dans les cartons depuis 2010, ce n’est qu’en début d’année prochaine que les équipes de Gefradis prendront possession de leurs nouveaux locaux. Exit le bâtiment «labyrinthe» de la zone industrielle de Grande-Synthe, place à la fonctionnalité. C’est donc en plein cœur de la zone d’activité La Grande-Porte à Cappelle-la-Grande que les activités de Gefradis seront bientôt implantées. «On a besoin d’être le plus efficace possible si on veut rester productif, donc ce déménagement va nous y aider. C’était devenu un besoin pour gagner en productivité», confirme le responsable des lieux. Avec un accès direct à l’autoroute A25, une bonne visibilité et une locomotive comme Bricoman, qui est dans les standards quand Gefradis fait du sur-mesure, la société devrait continuer à gagner en notoriété. Dans leurs nouveaux ateliers de 1 500 m² déployés sur un seul niveau et pensés pour être fonctionnels, les salariés vont pouvoir, quant à eux, gagner en efficacité. D’ailleurs, le site compte encore un hectare de réserve foncière en vue «d’une extension future» qui permettrait de doubler la surface dédiée aux ateliers.

 

 

Infos clés

Statut : SAS

Ville : Grande-Synthe

Dirigeants : Benoît Laurent et Thiebault Kieffer

Création : 1996

Effectif : 24

CA : 4 M€

SIREN : 403 650 476 00050

APE : 4673A