Un pôle artisanal sur la zone de la Clarence à Divion

Des solutions clés en main pour les entrepreneurs

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8595 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le parc de la Clarence a vu l’arrivée d’un pôle artisanal, d’autres implantations suivront dans les mois à venir.

Situé à l’embouchure de la rocade minière, le parc d’activité de la Clarence jouit d’un positionnement de choix. C’est d’ailleurs une des raisons qui a induit la construction de la polyclinique de l’Artois sur ce site particulièrement bien desservi.

L’établissement de santé n’est désormais plus le seul occupant de ces terrains situés à Divion, en direction de Bruay-la-Buissière. En effet, Artois comm. (communauté d’agglomération de Béthune-Bruay) a décidé d’y ériger un bâtiment relais de 1 000 m², qui a été officiellement inauguré le 12 septembre dernier. Cet équipement a été découpé en quatre cellules de 250 m² chacune, comportant un atelier de plus de 200 m² et une partie bureau d’une quarantaine de mètres carrés. A noter qu’une possibilité d’extension est envisageable en cas de besoin.

Au total, 1,17 million d’euros a été investi dans la concrétisation de ce local par l’établissement public de coopération intercommunale, le conseil général du Pas-de-Calais apportant sa quote-part à hauteur de 130 000 €.  

Cette opération témoigne de la volonté de la collectivité d’apporter des solutions immobilières adaptées aux besoins des entreprises de son tissu économique. Ce type de bâtiment s’adresse idéalement aux entreprises de petite taille et est adapté à la pratique d’activités artisanales ou industrielles légères.    

 

Le parc de la Clarence se remplit. A ce jour, les quatre cellules n’ont pas encore trouvé preneur puisque Artois comm. vient seulement de lancer la promotion. Toutefois, la demande est réelle. 

C’est le second projet de ce type aménagé par Artois comm. En effet, le premier s’était concrétisé en 2011 sur le parc Actigreen de Barlin et ce dernier a rapidement affiché complet. La réalisation du parc de la Clarence est la copie conforme de celle de Barlin. Ces opérations tiroirs devraient se poursuivre à l’avenir puisqu’un chantier identique est programmé sur la ville de Beuvry et qu’un autre pourrait également être construit du côté la Porte-des-Flandres, et plus précisément d’Haisnes-les-la-Bassée.

Les 25 hectares du parc d’activité de la Clarence commencent progressivement à se remplir. La polyclinique en occupe 10 et il en reste 7 ouverts à la commercialisation. A ce sujet, plusieurs investisseurs se sont manifestés afin de s’installer sur cette zone économique. Ainsi, un bureau d’expertise comptable va prochainement poser ses bagages sur le site. Par ailleurs, l’implantation de services,liés au secteur médical devrait suivre afin de compléter l’offre de santé de notre région. A l’occasion de l’inauguration du 12 septembre, Alain Wacheux, président d’Artois comm., a précisé que l’attractivité de cet espace économique devrait se voir renforcé à l’avenir car le projet de prolongement de la rocade minière jusqu’au Ternois a été acté.