360 embauches prévues pour 2014

EDF recrute massivement en région

Publié dans l'édition Nord N. 8596 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2013

Premier investisseur en Nord-Pas-de-Calais, EDF emploie plus de 5 600 salariés et près de 300 alternants (à fin 2012). Le groupe va par ailleurs subir une importante vague de départs en retraite (un tiers des effectifs à renouveler d’ici 2020). En 2012, 366 salariés ont été recrutés, ils devraient être 330 d’ici fin 2013 et l’objectif pour 2014 a été fixé à 360. «A la centrale de Gravelines, la moyenne d’âge est de 40 ans. Nous devons faire face à 40 départs à la retraite chaque année. Tous les ans, nous embauchons une centaine de personnes», explique Jean-Baptiste Daoudal, directeur délégué ressources humaines. En 2012, la centrale – la plus importante d’Europe de l’ouest tant en capacité qu’en nombre de réacteurs – a accueilli 155 nouveaux embauchés sur les 2 000 qu’elle compte actuellement. A la centrale thermique à flammes de Bouchain (75 salariés dont 10 d’EDF), une antenne Pôle emploi a même été installée pour aider les entreprises à recruter. «Nous recrutons en génie civil, en mécanique et en électrique», détaille Christophe Pignon, chef de site. Six nouvelles embauches sont prévues. Un chiffre qui devrait grimper en flèche d’ici 2015 avec l’arrivée du premier cycle combiné gaz de nouvelle génération. Il permettra d’alimenter 600 000 foyers français et fera travailler jusqu’à 700 personnes en période de pointe.

 Plus de 240 métiers possibles. Mais, surtout, le métier d’électricien évolue et nécessite de nouvelles compétences. Des jeunes qu’il faut donc former mais avant tout attirer. D’où des partenariats avec l’Ecole des mines de Douai, l’Ecole centrale de Lille, les CFA, etc., et une place prépondérante accordée à l’alternance (voir encadré). Les métiers les plus en tension concernent surtout les ingénieurs et techniciens en génie civil, les profils électrotechnique et en mécanique/chaudronnerie/robinetterie/soudage, les spécialistes du nucléaire, mais aussi des conseillers clientèle ou des chargés d’affaires.

EDF fait confiance aux jeunes

− Plus de 6 000 alternants en France (5% des effectifs), 331 dans la région à fin 2012 (5,8% des effectifs), du CAP au bac +5

− 25% des jeunes embauchés sont issus de l’alternance

− 45% des alternants sont recrutés, 25% poursuivent leurs études, 30% suivent un accompagnement personnalisé organisé par Pôle emploi et EDF

− 174 alternants recrutés en 2013

Dans les coulisses du centre de relation client de Marcq-en-Barœul

Parce qu’EDF ne se limite pas aux métiers techniques, le groupe recrute aussi dans le secteur du commerce : managers, experts, commerciaux, conseillers clients. Plus de 70 personnes ont été embauchées en 2013. A Marcq-en-Barœul, le centre de relation client regroupe 200 salariés, ce qui en fait le plus gros site commercial et clientèle régional. Chaque semaine, ce sont 12 000 appels qui sont traités par les 200 conseillers (gestion des contrats, conseil en rénovation, aide aux clients démunis, diagnostic habitat…). Un autre centre de 120 personnes est situé à Marly.