"Du fil et des idées" s’est installée à Houdain

Une activité qui se veut traditionnelle et innovante

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8593 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Sandrine Raulx se montre satisfaite de ses premiers mois d’activité.

Avec son enseigne « Du fil et des idées », Sandrine Raulx est venue combler un manque dans le tissu commercial houdinois. Toutefois, la jeune femme a compléter l’offre de sa mercerie par la commercialisation d’objets divers en tissu, accessoires de mode ou éléments de décoration… «Je pense que cet aspect créatif était essentiel pour que cette activité traditionnelle  fonctionne. J’ai diversifié les services en ajoutant des éléments liés au tricot ou au crochet. L’ensemble de ces domaines séduit beaucoup de femmes qui sont en quête de choses originales», souligne Sandrine Raulx. 

Cette initiative est née de façon presque anodine comme le raconte l’intéressée : «Ma mère est passionnée de couture et elle m’a transmis la fibre. Je me suis prise au jeu, je participais à des ventes à domicile, j’ai présenté mes créations aux participantes. J’ai enregistré une forte adhésion. J’ai donc choisi de m’installer à mon compte et de créer mon propre emploi. » 

Elle a monté son projet seule et la première étape aura consisté à contacter des fournisseurs. Dans cette optique, elle s’est rendue sur deux salons parisiens. Ainsi, en ce qui concerne la  laine, elle a obtenu un accord avec une référence en la matière, en l’occurrence Bergère de France.    

Puis elle a recherché un local situé dans le centre-ville qui voit passer plusieurs milliers de véhicules quotidiennement.

Diversifier les services. «Le manque de stationnement me gênait au départ mais, en définitive, je ne regrette pas mon choix. Le magasin, avec sa devanture singulière, bénéficie d’une bonne visibilité et les gens sont souvent à l’ouverture par curiosité mais ils sont revenus régulièrement. Par ailleurs, le bouche à oreille commence à fonctionner et les clients viennent de plusieurs kilomètres aux alentours.»  

Depuis l’ouverture de la boutique, il y a plus d’un mois, la fréquentation ne cesse de croître. Un succès qui conforte Sandrine Raulx dans ses choix : «Apparemment, il manquait un magasin de cette nature à Houdain. J’ai sondé plusieurs merceries. Ce type d’activité se raréfie, pourtant il existe des besoins, ne serait-ce que pour effectuer des retouches, des ourlets…» Beaucoup de gens franchissent le pas de la porte afin de dénicher des idées de cadeaux originaux, comme des serviettes brodées. Sandrine Raulx collabore également avec une tricoteuse qui propose de confectionner des pull-overs pour les clients de la mercerie.

L’enseigne propose également des cours de couture et de tricot, activités de loisirs qui séduisent les dames de tous les âges. «Chacun vient avec ses motivations. L’esprit de groupe suscite une dynamique et le monde attire le monde», explique Sandrine Raulx qui, pour faire face à la demande, a dû se réapprovisionner deux fois en pelotes de laine en quelques semaines… Un démarrage dépassant ses espérances.