Les spécialistes de l’économie territoriale échangent

Une boîte à idées au service du développement local

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8599 par

Les 22es Rencontres du Réseau national de l’économie territoriale (RNET) viennent de se tenir sur Artois comm. Un forum qui permet d’échanger et de partager des expériences dans le domaine économique.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

La visite du CRITT M2A a particulièrement retenu l’attention des membres de RNET.

RNET existe depuis une vingtaine d’années et regroupe des développeurs territoriaux de toute la France. Ce réseau rassemble des professionnels évoluant dans le domaine du développement et il s’agit d’un lieu d’échanges et de partage d’expériences.
Les 22es Rencontres du RNET se sont déroulées sur Béthune et Bruay-la-Buissière du 9 au 11 octobre. Plus de 120 participants, venus de diverses communautés d’agglomération, de communes ou urbaines de l’Hexagone, ont participé aux échanges. Véritable boîte à idées, ce rendez-vous était placé sous le signe de la créativité et de l’innovation, les travaux portant notamment sur la déclinaison de ces deux aspects à l’échelle des territoires. Ainsi, des ateliers ont été organisés et ils ont permis d’aborder différentes problématiques telles que la prise en compte de l’innovation dans les petites entreprises, les financements mobilisables dans cette optique, mais aussi le thème de l’écologie industrielle.

Un après-midi autour d’un café a été mis à profit pour aborder à bâtons rompus des cas concrets, qui se posent à nombre de structures intercommunales. Ainsi, parmi les sujets  récurrents on note le déploiement du très haut débit sur les zones d’activité. Certains établissements publics de coopération intercommunale ont adopté la compétence numérique, d’autres non, certains évoquent la possibilité… Dans tous les cas, les acteurs du débat ont pu tirer de précieux enseignements de cette discussion et obtenir des témoignages pragmatiques.

Partage d’expériences. Autre sujet qui a retenu l’attention, le développement de nouvelles filières. Sur ce point, les représentants d’Artois comm. ont pu intervenir en citant l’exemple de la création du Pôle plasturgie ou encore l’avènement d’un pôle de recherche dans le Bruaysis. D’ailleurs, l’ensemble de la délégation a pu visiter lors de la fin d’après-midi du 9 octobre le CRITT M2A. Ce centre d’essais de 6 000 m², qui s’est spécialisé dans les tests moteurs et turbos, est devenu une référence sur le plan mondial. Impulsé par les collectivités locales, cet outil constitue une réussite majeure et une illustration de bonnes pratiques en matière de développement  économique. Ce dernier se situe sur un domaine d’activité porteur, innovant et nécessitant des efforts soutenus et permanents en matière de recherche et développement.
Artois comm. ne se trouvant qu’à quelques minutes du Louvre-Lens, une conférence durant les trois jours a été programmée sur le thème de l’installation d’un équipement structurant de dimension nationale. Figurait parmi les intervenants Pablo Otaola, gérant de la SEM d’aménagement Comisión Gestora Zorrotzaurre, chargée du projet urbain autour du musée Guggenheim de Bilbao. L’auditoire a pu appréhender les enjeux économiques au premier rang desquels les retombées potentielles pour le tissu d’entreprises locales, mais aussi l’offre touristique complémentaire et l’hébergement à développer.