Un hôtel d’entreprises pour le Ternois

A peine ouvert et déjà complet !

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8601 par

La communauté de communes des vertes collines du Saint-Polois vient d’inaugurer un hôtel d’entreprises sur la zone d’activité de Herlin-le-Secq.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

L’hôtel d’entreprises intercommunal a été construit selon le cahier des charges de la réglementation thermique 2012.

En ces temps de crise, la communauté de communes du Saint-Polois a fait le choix courageux de continuer à investir. Ainsi, elle a mené à bien son projet de construction d’un hôtel d’entreprises intercommunal sur la zone d’activité de Herlin-le-Secq, comme l’explique Marc Bridoux, son président : «Le conseil  avait acté cette décision au niveau budgétaire dès 2012. Le chantier a été lancé dès janvier cette année, pour être inauguré officiellement le 24 octobre. Près de 723 000 euros ont été mobilisés afin de  financer cette initiative immobilière. Il s’agit d’une réalisation de qualité qui va répondre à une attente de notre tissu économique mais aussi permettre d’attirer des investisseurs venant de l’extérieur de notre territoire.»

Le bâtiment de 535 m² a été érigé selon la réglementation thermique 2012. Peu énergivore, il a été conçu à partir de matières telles que le bois ou le béton cellulaire. Il a été pensé avec le souci du respect l’environnement, son architecture s’intégrant parfaitement dans le paysage. Solution idoine pour des investisseurs n’ayant pas forcément les moyens de réaliser leurs propres locaux, l’hôtel d’entreprises se destine à de multiples usages. Il convient ainsi à des artisans, sociétés tertiaires mais également à des activités de production légère. Il a été doté de trois ateliers d’une surface allant de 200 à 300 m² et de cinq bureaux. Structure évolutive si la demande se manifeste, il peut être envisagé une extension de près de 300 m².  

En son sein, les locataires bénéficient de services mutualisés, tels que l’accueil, le secrétariat ou encore les salles de réunion.

 

Développement endogène et exogène. A peine ouvert, cet équipement dédié au développement économique affiche déjà complet, l’ensemble des cellules à louer ayant d’ores et déjà trouvé preneurs.

Parmi les pensionnaires, Chronofeu a choisi l’option ternésienne pour poursuivre son développement sur le département du Pas-de-Calais : «Le siège de notre société se situe en Gironde. Nous sommes spécialisés dans la protection des systèmes de sécurité incendie. Nous voulons être au plus proche de nos clients, nous avons donc développé une politique d’ouverture de bureaux dans chaque département. Nous avions plusieurs possibilités qui s’offraient à nous mais nous avons choisi de nous installer juste à côté de Saint-Pol-sur-Ternoise car ce secteur bénéficie d’une position centrale par rapport à notre zone d’intervention. De plus, nous disposons à proximité d’axes de communication de qualité», souligne Franck Burckart, technico-commercial.   

Cet hôtel d’entreprises est l’une des premières grosses installations sur la zone d’activité de Herlin-le-Secq qui s’étend sur une  superficie de 1,3 hectare. Cet espace économique se situe en phase d’aménagement et d’autres implantations devraient suivre dans les mois à venir.