Marcq-en-Barœul

Cyber-centre initie les seniors au numérique

Publié dans l'édition Nord N. 8604 par

La structure marcquoise, ouverte depuis le 17 septembre, propose de la formation et du dépannage informatique dans un espace «convivial».

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Ce n’est surtout pas un cybercafé. Cyber-centre  n’accueille pas spécialement le public plus ou moins aguerri à Internet pour des besoins ponctuels de navigation. Sa cible : les retraités et les personnes proches de la retraite. Cyber-centre leur apprend à se servir de l’ordinateur, des tablettes et appareils photo numériques, des smartphones, d’Internet, etc. Et ce, dans un espace «convivial», au décor noir et blanc, situé au 29 rue de Menin à Marcq-en-Barœul. On y trouve PC et Mac sous les derniers systèmes d’exploitation Windows. «Celui qui est habitué à Windows 8 sera formé sur Windows 8, celui qui est habitué à Windows 7 le sera sur Windows 7, etc. explique Thomas Huyghe, 27 ans, gérant du Cyber-centre de Marcq-en-Barœul. Les personnes qui veulent venir avec leurs ordinateurs portables peuvent s’installer et travailler.» Un concept «importé de Finlande et que j’ai amélioré», dit-il.

La structure compte déjà une vingtaine d’abonnés. Parmi eux, une dame âgée de 78 ans pour qui Internet et les outils numériques étaient quasiment hermétiques. Elle voulait suivre pourtant les exploits de son petit-fils qui réalise en ce moment un tour du monde et qui ne communique qu’à travers blogs, courriels, sites internet… C’est au Cyber-centre qu’elle se forme pour apprendre à se familiariser avec l’iPad reçu en cadeau à Noël. Quant à Dominique, un autre abonné, il y vient pour apprendre à réaliser des films de vacances. Les besoins peuvent être divers. La solution consiste en une formation de proximité. Thomas Huyghe propose aussi du dépannage. «Il peut s’agir de nettoyer un virus, de remettre l’ordinateur à neuf, etc.»

Depuis quelques jours le dirigeant pense étendre ses prestations à un autre public de débutants en informatique. Une cliente ayant fait appel à lui pour former son enfant, Thomas Huyghe a l’idée de construire une offre destinée aux plus jeunes. «Le but sera de leur faire voir l’ordinateur non pas uniquement comme une console de jeux mais comme un véritable outil de travail. Il s’agira de les initier à des logiciels tels que Word, Excel, etc. Mais c’est un projet qui n’aboutira pas avant trois ans.»

L’accès aux prestations passe par trois types de forfait : abonnement annuel ou mensuel, ou plus ponctuellement par achat de ticket. Formateur en informatique à la mairie de Marcq-en-Barœul, le dirigeant de Cyber-centre a testé son activité pendant un an sous le statut de l’auto-entrepreneur avant de créer en septembre une EURL. 

D.R.

Thomas Huyghe, dirigeant de Cyber-centre à Marcq-en-Barœul.