De l’autre côté de la frontière

Publié dans l'édition Nord N. 8600 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

110 000 indépendants belges sous le seuil de pauvreté

La quantité d’entrepreneurs avec un revenu mensuel de 833 euros maximum a connu une hausse de 3% entre 2011 et 2012. Ils étaient près de 110 000 l’année dernière, note une analyse récente du Syndicat neutre pour indépendants (SNI). Or le seuil de pauvreté déterminé par l’Europe pour l’Etat belge correspond à 1 000 euros pour un individu isolé (2 100 euros pour une famille avec deux enfants à charge). En cas d’incapacité, le SNI souhaite l’arrivée d’une indemnité basée sur les revenus gagnés auparavant.

 

Certaines balances des commerçants sont illégales en Belgique

Chez les Belges, près de 6% des balances contrôlées dans les magasins se trouvent hors tolérance, montrent les dernières statistiques du SPF économie retranscrites dans les journaux de Sudpresse. Si certaines marges d’erreurs sont tolérées lors des pesées, des amendes administratives peuvent aussi être infligées. En Belgique, le service de métrologie légale d’Etat effectue 10 000 vérifications par an auprès des commerçants et des maraîchers.

 

12,15 millions d’euros de produits contrefaits 

Il n’y a jamais eu autant de contrefaçons qu’en 2012 sur tout le territoire belge. Le SPF économie a débusqué environ 413 000 produits fabriqués par des faussaires. Soit 278 000 de plus par rapport à l’année précédente. La valeur marchande de ces biens est de 12,15 millions d’euros. Notamment, 10 tonnes de lessive en poudre, 600 litres de lessive liquide et 1 500 shampoings ont été saisis en Belgique.

 

Les Belges en pleine confiance sur leur situation financière

En Belgique, la confiance des consommateurs au sujet de leurs finances futures se situe au plus haut sur le plan personnel. Elle s’est encore renforcée en octobre dernier (- 6 contre – 7 le mois d’avant), rapporte la Banque nationale. Cela s’explique par l’optimisme croissant et l’estompage d’une crainte de recrudescence du chômage. Il faut remonter à juillet 2011 pour découvrir un niveau plus élevé d’indicateur (- 4).

 

Ford Genk : 23% des travailleurs belges sans emploi

De l’autre côté de la frontière, 23% des employés de Ford Genk qui ont déjà quitté l’entreprise sont toujours sans travail ; 66% en ont trouvé un ou sont devenus indépendants. Certains ont aussi commencé une formation. La situation est plus critique pour les sous-traitants du constructeur automobile. Le taux de personnes sans aucun job se chiffre là à 57%, révèle l’office de l’emploi flamand. Au total, près de 41% des ex-travailleurs belges recherchent encore un poste.

 

De plus en plus d’hôpitaux dans le rouge en Flandre

En région flamande, le nombre d’établissements hospitaliers en perte a doublé en 2012, d’après une enquête récente du quotidien De Tijd : 12 des 52 hôpitaux ont bouclé l’année dans le rouge en Flandre (contre seulement 5 un an plus tôt). Les sociétés restées dans le vert ont vu leur marge bénéficiaire descendre à 1% de leur chiffre d’affaires. Il devient urgent de changer la façon structurelle de s’organiser, conclut l’étude.