Retour sur la conférence annuelle du Café RH Littoral

Jean-Claude Volot et l’entreprise française au menu

Publié dans l'édition Nord N. 8604 par

Après Michel Godet venu débattre à Calais de l’intelligence des territoires, puis Jean-Claude Casadesus, célèbre chef d’orchestre, et Luc Doublet, chef d’entreprise, qui se sont exprimés à Dunkerque sur le management en temps de crise, Jean-Claude Volot, vice-président du MEDEF France, était l’invité de la dernière conférence du Café RH Littoral. Fort d’une centaine de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Après Michel Godet venu débattre à Calais de l’intelligence des territoires, puis Jean-Claude Casadesus, célèbre chef d’orchestre, et Luc Doublet, chef d’entreprise, qui se sont exprimés à Dunkerque sur le management en temps de crise, Jean-Claude Volot, vice-président du MEDEF France, était l’invité de la dernière conférence du Café RH Littoral. Fort d’une centaine de membres répartis sur le littoral et travaillant tous dans le secteur des ressources humaines − que ce soit au sein de grands groupes internationaux, de PME, PMI, en profession libérale, comme représentant du personnel, etc. −, le club en est à sa cinquième année de fonctionnement. Un fonctionnement simple qui repose sur «le développement de la connaissance et la mise en relation des professionnels des RH et du management par le biais de rencontres», résume Philippe Merck, vice-président du club. En cinq ans, le club a cumulé plus d’une soixantaine de rendez-vous à son actif. Depuis 2011, le Café RH Littoral organise également une soirée thématique ouverte à tous les professionnels RH du territoire. Le 18 octobre était donc le troisième rendez-vous du genre. Celui-ci a réuni plus de 200 personnes à l’agence dunkerquoise de la CCI Littoral. Au menu de ce débat dînatoire, Jean-Claude Volot était venu disserter sur «L’entreprise française, faut-il encore y croire ?». Le management de demain, la prise de risque chez celui qui entreprend, la compétition internationale, mais aussi la créativité, la passion et la confiance ont animé le débat tout au long de la soirée.