Le lundi 9 décembre au Kinepolis de Lomme

L’arrêté des comptes 2013 par PwC région Nord

Publié dans l'édition Nord N. 8608 par
D.R.

De gauche à droite, Sylvain Gagneux, associé responsable du département juridique et fiscal, Alexandre Decrand, associé audit, Stéphanie Verzura, directeur fiscaliste, Philippe Aerts, associé audit, responsable de la région Nord, Fabrice Marmousez, associé en charge du département expertise-conseil, et Guillaume Molmy, directeur consulting.

La Gazette. Quels sont vos grands axes d’activité en 2013 ?

Nous avons développé une offre pluridisciplinaire qui s’adresse à des clients du segment des ETI. Nous sommes ainsi fortement sollicités pour la gestion externalisée des compétences que nous appelons «gestion déléguée». Cette offre est une réponse pertinente aux problèmes des entreprises qui ont à traiter des problématiques réglementaires ou des projets entraînant un surcroît de travail ponctuel. De nouveaux projets émergent et, par conséquent, ce besoin d’être accompagné est assez marqué.

Le cabinet s’est aussi renforcé de manière significative sur le domaine de la consolidation, en offrant non seulement de l’expertise technique, mais aussi une bonne maîtrise des outils et des organisations, pour aider les entreprises à consolider de manière plus rapide et plus fiable. Nous avons également bien anticipé le sujet de la certification des comptes des hôpitaux en développant localement une expertise relativement rare et très demandée sur l’analyse des systèmes d’information en milieu hospitalier.

L’année 2013 n’a-t-elle pas été riche en matière fiscale ?

On peut dire que 2013 aura été une année fertile avec de nombreux thèmes fiscaux qui seront abordés le 9 décembre, le CICE, le CIR, la lutte contre la fraude fiscale, les variations régulières des taux d’imposition.

Un autre sujet d’actualité est celui des FEC, fichiers des écritures comptables. A partir du 1er janvier 2014, toutes les entreprises devront remettre à l’administration, en cas de contrôle fiscal, leurs informations sous format dématérialisé. La sanction encourue est de 5 pour 1 000 du CA annuel ! Pour répondre aux exigences strictes de format exigées par l’administration en termes d’informations, de supports, les entreprises ont besoin de compétences pluridisciplinaires sur lesquelles nous pouvons les accompagner. A cela s’ajoutent les nouvelles contraintes sur les virements et prélèvements SEPA au 1er février 2014.

D’autres sujets ont-ils émergé ?

Pour la partie conseil, nous continuons à être fortement sollicités sur les sujets liés à la trésorerie, à l’optimisation des processus (dématérialisation par exemple), au pilotage et à l’analyse des coûts… De même, nous constatons qu’il y a dans la région une vraie réflexion sur le e-commerce et, au-delà, sur le cross-canal. Nous accompagnons nos clients dans leurs réflexions stratégiques, la refonte de leur modèle opérationnel et la maîtrise de ces nouveaux flux. Pour ce qui est de la gestion des risques et le contrôle interne, nous sommes aussi très sollicités sur les approches par analyse de données (data management). On pourrait croire qu’en période de crise le besoin d’être accompagné se réduit, il n’en est rien !

Vous annonciez l’an dernier votre intérêt pour la croissance externe.

Il est toujours d’actualité. Nous sommes toujours actifs et à l’écoute d’opportunités. Amiens et Saint-Quentin sont des cabinets qui offrent une expertise comptable développée. La Métropole a vocation à avoir une offre à la mesure de sa taille et une part de marché plus importante que celle qui est la nôtre aujourd’hui.

 

Trois bureaux en région Nord-Picardie

Lille, 100 collaborateurs, 60 en audit, 14 en expertise comptable, 16 en juridique et fiscal, 10 en conseil  ; Amiens, 30 collaborateurs (1/3 commissariat aux comptes, 2/3 expertise-comptable. Spécificités : traitement des entreprises en difficulté et expertises judiciaires) ; Saint-Quentin, 50 collaborateurs (1/4 commissariat aux comptes, 3/4 expertise-comptable. Spécificités : assistance aux entreprises en droit du travail et gestion déléguée).

Dix associés :

− Lille : Philippe Aerts, audit, responsable de région, Laurent Guiot, audit, Fabrice Marmousez, expertise-conseil, Sylvain Gagneux, département juridique et fiscal, Alexandre Decrand, audit, et Christophe Thénégal, consulting.

− Saint-Quentin : Didier Brun, expertise-conseil, et Dominique Boulanger, audit.

− Amiens : David Guillemetz, expertise-conseil, et Olivier Carle, audit.