Salon Créer

«L’aventure est magnifique»

Publié dans l'édition Nord N. 8600 par

Sébastien Ramel a co-créé en juin dernier Fitizzy, une solution d’aide pour le choix de taille de vêtement en ligne.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Ils ont renoncé à de confortables carrières de cadres en entreprise pour se lancer. A l’issue de leurs études, Sébastien Ramel et Gauthier Monier, 26 ans, ont décidé de créer Fitizzy. La TPE compte une dizaine de clients, essentiellement des enseignes de textile en ligne. Le produit développé : une technologie servant à «choisir la bonne taille de son vêtement sur Internet». Tout est parti d’une expérience personnelle. Des vêtements que les deux jeunes hommes commandaient suite à des offres sur Internet ne correspondaient pas à leur taille. «Puis, l’on s’est rendu compte que cette problématique était récurrente dans notre entourage», explique Sébastien Ramel. C’est l’un des casse-tête des enseignes textiles sur Internet. L’idée va germer. Diplômés d’une école de commerce, les deux futurs patrons vivaient alors à Paris. Ayant entendu parler de l’incubateur Innotex et du «potentiel du Nord-Pas-de-Calais en termes de structures d’accompagnement», les deux porteurs de projet décident de s’y installer. Ils n’ont pas trop de peine à mobiliser du financement, notamment un prêt d’honneur de LMI. «Quand on pense à tout ce que l’on peut obtenir dans la région quand on crée, c’est vraiment inespéré», reconnaît Sébastien Ramel. Aux jeunes qui veulent se lancer, le jeune créateur conseille : «Pour le financement, il est important d’avoir un apport personnel. Ainsi, on est plus crédible auprès des financeurs car cela veut dire que l’on croit en son projet et que l’on s’y investit réellement. Et puis éviter d’être seul.»

Les deux associés sont loin de regretter leur choix. «C’est une aventure magnifique», affirment-ils.