Rentrée de l’université du Littoral Côte d’Opale

Les moyens de la réussite

Publié dans l'édition Nord N. 8604 par

Le 22 octobre dernier, l’ULCO faisait sa conférence de rentrée. L’occasion pour l’Université de faire le point sur les effectifs, formations, dispositifs et autres facteurs de réussite. Sans oublier les changements à venir et ceux déjà amorcés.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Stable. Avec 10 829 étudiants inscrits sur les différents sites de l’ULCO cette année, «on peut compter sur une stabilité», commente Roger Durand, président de l’Université, avant d’entrer dans le vif du sujet : «Il existe tout un ensemble d’actions en faveur de la réussite des étudiants, et de nombreux dispositifs de proximité. Tout ça porte ses fruits et l’ULCO affiche aujourd’hui les meilleurs taux de réussite de l’académie de Lille.» Forums, accueil personnalisé, aide à l’orientation, détection avant décrochage, tutorat d’accompagnement, parcours d’excellence, aide à l’insertion professionnelle, etc. sont autant d’actions mises en place au sein de l’ULCO. «La réussite étudiante est un facteur d’attractivité, mais surtout on joue notre rôle d’université de proximité», reprend Roger Durand. Une attention particulière est ainsi portée à la vie étudiante qui «est ancrée dans le paysage de la ville et qu’on ne doit pas négliger parce qu’elle dynamise la vie sociale de l’étudiant». Au point d’en faire un volet à part entière du projet de l’ULCO à cinq ans. Voire d’imaginer «un schéma territorial de la vie sociale étudiante» qui balaierait toutes les problématiques liées à la vie de l’étudiant : logement, mobilité, accueil des étudiants étrangers, aide d’urgence, culture, accessibilité, etc. En plus de quoi, bien sûr, y seront détaillées toutes les formations, volet pour lequel un gros travail d’évaluation est en cours. En effet, certaines formations, à l’instar de la licence d’allemand, ne seront pas renouvelées faute de public1 ou conformément à la politique de site qui repose sur une répartition au niveau de l’Académie.

 

Se différencier des autres. «Avec le contrat de site on est dans une dynamique de région, mais les projets de l’ULCO restent, avec nos spécificités et nos savoir-faire, sur le Littoral», insiste le président.  Justement, la recherche autour de l’environnement littoral et marin, l’environnement industriel et l’énergie restent les grands axes prioritaires du projet stratégique. Avec même une «différenciation des autres établissements» affirmée et une volonté de rester dans cette «politique de spécialisation intelligente». A savoir que les activités qui ont trait au littoral et les formations qui vont avec soient dispensées par l’ULCO. L’objectif étant d’offrir une vision claire de l’offre des formations sur le territoire, le tout de façon et cohérente et logique. Campus numérique, learning center, test de positionnement et autre projet d’accompagnement pour la réussite font également partie du projet à cinq ans.

 

1. Nous reviendrons sur ce point dans une prochaine édition