Les marmelades des Gifford sont vendues dans le monde entier

Tea time « so british » à Saint-Rémy-au-Bois

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8607 par

Après avoir connu le succès avec leurs confitures et leurs gâteaux maison, les Londoniens Judith et Nick Gifford ont ouvert un salon de thé « Tea together » dans leur ferme d’adoption, à Saint-Rémy-au-Bois, dans le Montreuillois.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Après avoir été cinéastes freelance en Angleterre, les Gifford ont commencé une seconde carrière en France. «Dans notre ferme blottie au cœur d’un village qui ne compte qu’une centaine d’habitants, racontent-ils. Nous fabriquons des confitures et des marmelades haut de gamme. Tous nos produits sont faits à la main avec des fruits entiers bio et du sucre de canne bio non raffiné. Nous avons créé notre société en 1995, mais le succès n’a vraiment été au rendez-vous que lorsque nous avons été reconnus par le chef Alain Ducasse et par l’hôtel Costes à Paris. Cela a été le déclic. Nous produisons chaque année plus de 500 000 pots.» Depuis, ils ont créé une dizaine d’emplois, puis cédé les rênes de la société à l’un de leurs enfants.

D.R.

Depuis Saint-Rémy-au-Bois, Judith et Nicholas Gifford expédient leurs confitures dans le monde entier.

Installés en France, Judy et Nick sont restés bien britanniques, fiers de leurs traditions culinaires. «Nous réalisons 90% de notre chiffre d’affaires à l’export : en Angleterre bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis où nous avons un partenaire et où nous avons ouvert une boutique. Nous avons également de gros clients au Japon, à Hongkong, à la Barbade, aux Maldives, à Singapour, à Bora-Bora, à Oman et à Dubaï.» Outre les réputées marmelades, ils commercialisent d’autres produits artisanaux authentiques (miels, huiles d’olive, vinaigres, fleur de sel de Guérande, moutardes, biscuits, fruits séchés…). En contactant directement leur clientèle (hôtels cinq-étoiles essentiellement, mais aussi restaurants et brasseries) ou via leur site internet.

Désormais,  c’est l’heure du thé. Cette année, le couple a ouvert un salon de thé dans une dépendance de leur fermette. La pièce, qui peut recevoir une douzaine de personnes, a été aménagée de façon romantique et cosy. Pour 12 euros par personne, les hôtes peuvent déguster les confitures «Tea Together», du gâteau maison et le fameux thé «Teapigs» à volonté. Quelques scones (petits pains sucrés typiquement anglais) faits maison, du thé avec un léger nuage de lait, une merveilleuse confiture de framboises accompagnée de «clotted cream» (sorte de crème fraîche)… Voilà les ingrédients d’un vrai tea time à l’anglaise.