La Semaine du goût dans l’Arrageois

Tout un programme de découvertes

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8605 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

A l’occasion de la Semaine du goût du 14 au 20 octobre, la communauté urbaine d’Arras a souhaité fédérer les acteurs du goût sur son territoire pour faire profiter, au plus grand nombre, de ses produits et savoir-faire locaux. L’occasion de valoriser les artisans locaux, les producteurs et les agriculteurs, et l’ensemble de la chaîne du goût de l’Arrageois. Tous les acteurs concernés, office de tourisme, communes, centres sociaux, écoles, etc., ont accepté de s’y associer pour que le territoire soit pendant une semaine une terre du goût.

Ainsi, au travers des «leçons de goût» et des goûters, les enfants sont devenus les ambassadeurs du goût auprès de leurs parents afin de les inciter à redécouvrir les saveurs arrageoises.

La traditionnelle Journée du goût. La chambre de métiers et de l’artisanat du Pas-de-Calais a organisé, le 15 octobre, sa traditionnelle Journée du goût dans ses locaux de l’Urma (ex-Centre de formation d’apprentis) d’Arras, en partenariat avec la communauté urbaine d’Arras et les organisations professionnelles de l’artisanat alimentaire. A cette occasion, des élèves de CM1 de l’école primaire d’Agny et deux classes de CM2 de l’école Curie-Pasteur d’Angres ont découvert en pratique les laboratoires de boulangerie, pâtisserie, boucherie et traiteur.

«Citadelle des saveurs» du passé vers le futur. Une façon de découvrir la citadelle à travers ses nouvelles activités gastronomiques, le programme «Citadelle des saveurs» permet de rencontrer de nouveaux occupants de la citadelle qui présentent leur passion et font goûter leur production. La Finarde affine les fromages des bas pays dans le «hangar à ballons», tandis que Cit’Abeille transforme une «demi-lune» en miellerie pédagogique. Invité sur le parcours, le Centre de ressources technologiques en agroalimentaire Adrianor a montré avec des expériences gustatives étonnantes comment il contribue au développement des saveurs de demain.

D.R.

La photo se passe de commentaires sur l’intérêt des jeunes élèves pour ces visites… appétissantes.