Des emplois d’avenir à la ville d’Arras

«Un tremplin pour l’avenir»

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8603 par

Une cérémonie d’accueil des agents recrutés en contrat emploi d’avenir s’est déroulée à l’hôtel de ville d’Arras. Frédéric Leturque, maire d’Arras, et Denise Bocquillet, 1re adjointe chargée des ressources humaines, ont souhaité distinguer les bénéficiaires en présence des partenaires, Pôle emploi et la Mission locale en Pays d’Artois. Les emplois d’avenir. Contrat d’aide à l’insertion […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Une cérémonie d’accueil des agents recrutés en contrat emploi d’avenir s’est déroulée à l’hôtel de ville d’Arras. Frédéric Leturque, maire d’Arras, et Denise Bocquillet, 1re adjointe chargée des ressources humaines, ont souhaité distinguer les bénéficiaires en présence des partenaires, Pôle emploi et la Mission locale en Pays d’Artois.

Les emplois d’avenir. Contrat d’aide à l’insertion destiné à un jeune éloigné de l’emploi pour diverses raisons, l’emploi d’avenir permet de bénéficier d’une première expérience professionnelle et d’acquérir des compétences, les activités ciblées présentant un caractère d’utilité sociale ou environnementale. Il comporte des engagements réciproques entre le jeune, l’employeur et les pouvoirs publics, susceptibles de permettre une insertion durable dans la vie professionnelle. Il est réservé à des jeunes remplissant des conditions cumulatives (16 ans au moins et 25 ans au plus, sans emploi, niveau de formation inférieur au bac, en difficulté d’insertion dans la vie active malgré le soutien des pouvoirs publics).

Un objectif de vingt emplois d’avenir à fin 2013. La Ville d’Arras développe l’acquisition de compétences par les jeunes à travers le recrutement d’emplois d’avenir, et souhaite être un acteur rassembleur des partenaires locaux en veillant au dynamisme de la politique d’emploi de ses jeunes. Son ambition est de favoriser l’accès d’au moins 50 jeunes au marché du travail à travers ce dispositif par le recrutement direct de quinze emplois d’avenir à la ville (budget  270 000 €) et de cinq emplois d’avenir au Centre communal d’action sociale (CCAS) en 2013 (budget 90 000 €) et par la mobilisation des acteurs du territoire en collaboration de la Mission locale qui assure également des actions de formation.

A ce jour, onze emplois ont été créés (quatre agents d’accueil, six agents territoriaux spécialisés en écoles maternelles, un agent de propreté urbaine), quatre recrutements sont en cours (deux agents de surveillance de la voie publique, un agent territorial spécialisé dans les écoles et un animateur de quartier). Au CCAS, deux recrutements sont en cours (un agent au portage de repas à domicile et un agent administratif). L’objectif à fin 2013 est de vingt emplois d’avenir.

 

D.R.

Les agents en contrat d’avenir avec les élus et les partenaires, dans la salle des mariages de l’hôtel de ville d’Arras.

«Rebondir grâce à la collectivité». Pour Denise Bocquillet, il s’agit «d’un tremplin pour l’avenir  et de rebondir grâce à la collectivité». Dans la conclusion des interventions, Frédéric Leturque y voit « un point de départ et une opportunité pour les jeunes pour construire un avenir professionnel durable, et une bonne façon de traiter le blocage de trouver le premier emploi». Il s’agit pour lui «de mettre tout le monde sur la ligne de départ», et il conseille aux jeunes présents «de ne pas hésiter à aller au-delà selon leur projet professionnel et leur motivation».