Ce nouveau fonds d’amorçage est doté de 14 M€

Finovam : des moyens supplémentaires pour les start up régionales

Publié dans l'édition Nord N. 8626 par

Finovam (contraction de Finorpa et Inovam) est le nouveau véhicule d’investissement créé à l’échelon régional pour dynamiser le sujet de l’amorçage. Il peut investir jusqu’à 1,5 M€ dans les projets à fort potentiel.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

François-René Letourneur.

   Saluée par Pierre de Saintignon lors de la conférence permanente du Schéma régional de développement économique (SRDE) du 26 juin 2013, dans le cadre de la feuille de route de soutien au tissu économique régional et de résistance à la crise, la création de Finovam − entité régionale d’amorçage née de la fusion des lignes des fonds régionaux public Finorpa SCR et privé Inovam (groupe IRD) − est désormais opérationnelle après une gestation qui aura pris l’année 2013.
Doté de 15 M€, 14 à sa constitution le 30 décembre 2013, qui seront abondés d’ici juin 2014, ce fonds d’amorçage a pour objectif de dynamiser le financement et l’accompagnement des start up technologiques en Nord-Pas-de-Calais. Il s’inscrit dans le cadre de la Stratégie régionale de l’innovation et vise à renforcer l’émergence et le financement de projets d’amorçage innovants, prioritairement technologiques, en apportant des moyens supplémentaires pour accompagner dans la durée les projets à plus fort potentiel.
Finovam a une vocation d’intervention «généraliste», son périmètre s’intégrant dans la continuité des actions menées jusqu’à présent en amorçage par Finorpa SCR et Inovam. La société pourra intervenir y compris sur des entreprises non accompagnées lors de la primo-levée de fonds avec des tickets d’intervention de 50 000 à 500 000€ à l’occasion de premiers tours de tables pour atteindre jusqu’à 1,5 M€ à l’occasion de tours de tables successifs.

 Une équipe resserrée. Afin d’apporter le meilleur support aux sociétés financées, une équipe d’investissement indépendante et expérimentée a été constituée autour de François-René Letourneur, Hélène Cannard-Guillon, précédemment en charge d’Inovam, et Philippe Moons, plus particulièrement chargé chez Finorpa des dossiers biologie et santé. Précédemment partner et membre du directoire chez I-Source, François-René Letourneur assure la présidence du directoire de Finovam et apporte son expérience en management de structure d’investissement, sa connaissance des écosystèmes d’innovation et son savoir-faire en termes de développement accéléré de start up technologiques.
«Finovam est aujourd’hui opérationnel, se félicite-t-il. Le fonds regroupe seize entreprises dont MDoloris, DelfMEMS, Intent Technologies, A Volute, Alz Protect, Thems, Imabiotech… En mutualisant l’effort de Finorpa et d’Inovam pour apporter davantage de support au stade de l’amorçage, Finovam apporte la profondeur d’investissement nécessaire pour être présent dans les premiers tours de table. L’objectif est de réaliser en vitesse de croisière cinq nouveaux investissements par an.»
Prochaine étape du renforcement du dispositif d’amorçage en région, la création d’un Fonds interrégional d’amorçage avec les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne et Lorraine. Il sera géré, ainsi que Finovam, par un GIE sous la direction de François-René Letoureur et aura vocation à solliciter le Fonds national d’amorçage pour accroître encore les capacités d’intervention, jusqu’à 4,5 M€ en faveur des projets les plus innovants en régions.