Convention locale de partenariat en faveur de l'apprentissage

La Chambre des métiers et le Pôle emploi de Dunkerque s’engagent

Publié dans l'édition Nord N. 8624 par

Le 13 décembre dernier, la Chambre des métiers, représentée par les antennes de Dunkerque et de Capelle-la-Grande, et le Pôle emploi de Dunkerque-Bazennes étaient réunis pour officialiser leur partenariat. Un partenariat initié depuis déjà deux ans autour de la gestion des offres d‘emploi en contrat d’apprentissage dans les métiers de la vente alimentaire et de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le 13 décembre dernier, la Chambre des métiers, représentée par les antennes de Dunkerque et de Capelle-la-Grande, et le Pôle emploi de Dunkerque-Bazennes étaient réunis pour officialiser leur partenariat. Un partenariat initié depuis déjà deux ans autour de la gestion des offres d‘emploi en contrat d’apprentissage dans les métiers de la vente alimentaire et de la coiffure. Surfant sur une hausse de 32% entre 2011 et 2012 des offres d’emploi en contrat d’apprentissage enregistrées par Pôle emploi sur le bassin de Dunkerque, un plan de prospection partagé a été défini fin 2013. Objectif : contacter et promouvoir le contrat d’apprentissage auprès d’une centaine d’entreprises du commerce alimentaire et les boulangeries afin de répondre à l’axe 1 de la convention qui consiste à aider les entreprises artisanales à mieux recruter. En officialisant leur partenariat par le biais d’une convention les deux entités espèrent pouvoir non seulement «faciliter le recrutement de salariés dans les entreprises artisanales en accompagnant le chef d’entreprise dans la rédaction de la fiche de poste», précisait Serge Pouille, président de la commission territoriale de Dunkerque au sein de la CMA, mais aussi les accompagner vers la création/reprise d’entreprise dans l’artisanat. Cette convention, «qui précise le partage des actions entre chaque partenaire» dixit Serge Pouille, est une déclinaison locale de la convention de coopération régionale signée le 17 février 2012. Cette convention locale représente également un outil important favorisant le développement de la formation dans l’apprentissage. Elle peut être complémentaire au contrat d’objectif sectoriel (COS) pour l’artisanat signé le 24 juin 2013, qui fixe par exemple des objectifs d’information, d’orientation et d’observation partagée. Le COS pour l’artisanat a été mis en place dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles signé le 31 mai 2011.