Dans le Calaisis, les ambitions d'Eurotunnel

Le tunnel sur l’autoroute

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8621 par

Le tunnel sous la Manche n’avait pas de panneau sur l’autoroute A16. Une incongruité effacée, le 16 décembre dernier, par la direction du groupe qui affiche d’autres ambitions pour un futur proche : le fret ferroviaire en France et l’aménagement d’une station balnéaire à Blériot-Sangatte.

CAPresse 2014

Jacques Gonon devant le panneau autoroutier montrant le "lien fixe" avec l'Angleterre, le 16 décembre dernier à Coquelles.

  Cela a pris plus d’une décennie ! Devant les sept têtes de forage du tunnel, Jacques Gounon, PDG du Groupe franco-britannique Eurotunnel (GET), a dévoilé l’un des trois panneaux − réalisés par l’artiste Olivier Debray − qui annoncent désormais aux automobilistes la proximité du tunnel sous la Manche. Deux autres ponctuent l’A16 à hauteur de Coquelles, à l’instar des panneaux touristiques de la Cité de la dentelle, du marbre de Marquise ou de l’activité halieutique ou industrielle côtière. «On entre dans les 20 ans d’Eurotunnel. Pour signaler aux automobilistes cette infrastructure extraordinaire, ce n’est pas trop top. Obtenir ce panneau est plus difficile que de faire une restructuration financière», a souri le dirigeant. Le groupe a clôturé 2013 avec de bonnes nouvelles venues d’Angleterre : la Competition Commission qui voulait barrer la route du port de Douvres à MyFerryLink, filiale maritime d’Eurotunnel, a en effet été déboutée. En 2014, l’entreprise devrait aussi engranger des résultats sur son activité fret ferroviaire (avec sa filiale Europorte, bénéficiaire l’an dernier). «Nous sommes en train de démontrer que l’on peut développer de manière rentable le fret ferroviaire en France», a indiqué le PDG du groupe. Mais 2014 sera aussi une année d’aménagement territorial avec la fin programmée de la DUP fin janvier (si aucun recours n’est déposé). Eurotunnel engagera ses acquisitions foncières à Sangatte afin de lancer en 2015 son chantier de réalisation d’une plaine de loisirs comprenant un golf et deux résidences hôtelières sur une centaine d’hectares.

CAPresse 2014

Dévoilement du panneau autoroutier signalisant le tunnel sous la Manche.

 Rendez-vous… dans 1 000 ans. Le maire de Blériot-Sangatte, Guy Allemand, prépare sa commune qui devrait gagner plusieurs centaines d’habitants (grâce à un écoquartier) à l’année, et probablement plusieurs milliers d’estivants à terme. La ville renouera ainsi avec son passé balnéaire de la fin du XIXe siècle, avec à la clé de l’emploi tertiaire non délocalisable pour un territoire quasi-champion de France en nombre de demandeurs d’emploi. Eurotunnel emploie 2 800 personnes des deux côtés du Détroit. Avec la montée en puissance de MyFerryLink (près de 600 embauches en moins de deux ans) et le projet de station balnéaire, tout le Calaisis devrait y gagner. En s’affichant sur l’autoroute, le groupe prend une place symbolique largement justifiée par son investissement territorial qu’il fait rayonner à l’international. Détail savoureux : Olivier Debray avait songé à représenter les principaux acteurs de la réalisation de l’ouvrage − François Mitterrand et Sa Majesté Elizabeth II − mais ce type d’hommage n’est possible qu’un millénaire après le décès…