Label "Cit’ergie European Energy Award"

La communauté urbaine de Dunkerque décroche l’or

Publié dans l'édition Nord N. 8636 par

«C’est une belle récompense des efforts que la Communauté urbaine fait en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de politique énergétique menée sur le territoire», se félicitait Louardi Boughedada, vice-président de la CUD en charge des questions relatives à l’énergie et du suivi du plan climat, au sortir de la cérémonie de remise […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

«C’est une belle récompense des efforts que la Communauté urbaine fait en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de politique énergétique menée sur le territoire», se félicitait Louardi Boughedada, vice-président de la CUD en charge des questions relatives à l’énergie et du suivi du plan climat, au sortir de la cérémonie de remise du label. La CUD avait franchi une première étape en 2011 en obtenant le label « Cit’ergie », ce qui faisait d’elle l’une des 1 100 collectivités européennes labellisées. Trois ans plus tard, avec 238 de ses actions validées (soit avec un taux supérieur aux 75% requis), elle passe à l’échelon supérieur en décrochant le label « Cit’ergie Gold », plus haut niveau du label européen porté et diffusé en France par l’ADEME. «Ça nous situe, selon la méthode de dotation Cit’ergie, parmi les 60 collectivités les plus vertueuses à l’échelle européenne», poursuivait l’élu. La CUD est d’ailleurs la deuxième collectivité en France, après Besançon, à obtenir l’or. Une reconnaissance logique quand on sait que «ça fait 15 ans qu’à Dunkerque on travaille sur la question pour monter une politique globale dans ce domaine», précisait Louardi Boughedada. «Avec Cit’ergie on peut faire de la vitrine, de la communication mais pas seulement, poursuivait Fréderic Mabille, directeur du service énergie à la CUD. On doit justifier chaque acte, maintenir nos points forts et travailler nos points faibles, ce qui donne de la crédibilité aux Dunkerquois pour parler énergie», concluait ce dernier. Parmi les actions significatives valorisées par Cit’ergie : le réseau de chauffage urbain alimenté par la valorisation de rejets thermiques de l’industrie (15 000 logements et 180 bâtiments), la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des travaux de réhabilitation pour les particuliers, la création d’un programme pluriannuel de réhabilitation du patrimoine communautaire pour améliorer la performance énergétique, etc.