Analyse de l’emploi au mois de janvier 2014

La situation de l’emploi continue sur sa lancée de l’année 2013

Publié dans l'édition Nord N. 8642 par

Au terme du mois de janvier 2014 en région Nord-Pas-de-Calais, la courbe du chômage continue sa progression et suit la tendance générale à la hausse enregistrée au cours de l’année 2013.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Une hausse continue des demandeurs d’emploi. Au sein de la région Nord-Pas-de-Calais, fin janvier 2014, on enregistre 370 710 demandeurs d’emplois inscrits en catégorie A, B, C, soit une augmentation annuelle de + 2,3%.

En un mois, ce nombre n’a augmenté que très partiellement de + 0,2% pour afficher 815 personnes en valeur absolue. Au niveau national, la situation n’est guère plus reluisante puisque, pour le même sous-ensemble, on enregistre une augmentation de + 0,5% par rapport à la fin décembre 2013 et de + 5,3% sur un an, pour atteindre un total de 4 929 900.

La ventilation des résultats par département indique une légère hausse pour les départements du Nord et du Pas-de-Calais, soit respectivement + 0,3% et + 0,1% par rapport à la fin décembre 2013.

 Décryptage de la situation par catégorie. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A enregistre une augmentation de + 0,4%, soit 1 149 personnes par rapport à la fin décembre 2013. Alors qu’en glissement annuel, la hausse est de + 1,5%, affichant un total de 260 742 demandeurs d’emploi en région Nord-Pas-de-Calais fin janvier 2014.

La ventilation des résultats par département indique une légère hausse pour le département du Nord et du Pas-de-Calais, soit respectivement + 0,4% et + 0,5% par rapport à la fin décembre 2013.

Pour les catégories B et C qui correspondent aux emplois à temps partiel imposé, le nombre des demandeurs d’emploi affiche une forte augmentation annuelle de 4,3%, pour s’établir à 109 967 en janvier 2014. Cependant, on note une légère baisse de – 0,3% par rapport au mois de décembre 2013.

En janvier 2014, le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E augmente respectivement de + 4,2% et + 1,5%, pour afficher un total de 52 727 en valeur absolue.

 Dégradation de l’emploi senior et embellie sur le marché de l’emploi junior. En glissement annuel, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A de 50 ans et plus affiche une nette augmentation de + 10,6%. Pour les jeunes de moins de 25 ans en catégorie A, on note une bonne surprise puisque la tendance est à la baisse en un an pour afficher – 6,5%.

Parmi l’ensemble des demandeurs d’emploi de catégories A, B, C, le nombre de jeunes de moins de 25 ans est également orienté à la baisse, soit – 5,1% sur un an. Et ce sont les seniors qui connaissent la plus grande difficulté à retrouver la voie de l’emploi puisque le nombre de ceux de 50 ans et plus augmente fortement en un an de + 10,1%.

Alors que par rapport au mois de décembre 2013, on observe une évolution négligeable des indices puisque le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C de moins de 25 ans et de 50 ans et plus affiche respectivement une baisse de – 0,5% et une hausse de + 1,0%.

 Une situation de l’emploi toujours aussi morose et précaire. Par rapport au trois mois précédents en région Nord-Pas-de-Calais, les entrées comme les sorties à Pôle emploi en catégories A, B, C augmentent respectivement de + 1,1% et de + 1,8%. 

Au cours des trois derniers mois, par rapport aux trois mois précédents, les offres d’emploi collectées par Pôle emploi en Nord-Pas-de-Calais connaissent une baisse importante de – 3,8% alors qu’ils ont augmenté assez nettement en un an, de l’ordre de + 4,1%.

Au mois de janvier 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B, C et ayant un droit payable au RSA est de 85 153, soit 22,7% des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C.

 L’emploi intérimaire ne viendra pas secourir le niveau de l’emploi en ce début d’année 2014. En Nord-Pas-de-Calais, il affiche une baisse relative de – 0,3%, alors qu’au niveau national, il recule très nettement de – 2,7%, avec une baisse généralisée de toutes les qualifications et tous les secteurs d’activité.

Cependant, on note des indices positifs puisque l’emploi intérimaire est porté de façon significative par les ouvriers qualifiés et le secteur des transports, qui enregistrent respectivement au mois de janvier une hausse de + 3,3% et de + 19,5%. Enfin, le département du Pas-de-Calais affiche une évolution positive de ses effectifs intérimaires de l’ordre de + 0,2%. En région Nord-Pas-de-Calais, cette tendance de l’emploi intérim pourrait à terme porter à la hausse le niveau général de l’emploi.

 Données issues  des documents fournis par la Dares, Pôle emploi et Prism’emploi.

 Catégorie A  : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi.

Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois).

Catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue ( de plus de 78 heures au cours du mois).

Catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi.

Catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).