Développement durable

Pocheco vient de construire un site 100% « écolonomique »

Publié dans l'édition Nord N. 8642 par

Ce fabricant nordiste d’enveloppes, suite à un incendie, vient de reconstruire son site de stockage et en fait un véritable showroom de son engagement en matière de développement durable.

En novembre 2011, le bâtiment de stockage de Pocheco, situé à Forest-sur-Marque, en périphérie de Lille, était détruit par un incendie accidentel. Dès le lendemain, l’entreprise s’organisait pour ne pas perdre ses clients (banques, compagnies d’assurances, de téléphonie…). Et le 13 mars 2014 dernier, son PDG, Emmanuel Druon, faisait visiter son nouveau bâtiment de stockage déjà opérationnel : «Le bâtiment est moins grand mais plus haut, pouvant accueillir 3 500 palettes sur 1 800 m2 contre 3 200 palettes sur 3 000 m2 auparavant. Il est équipé d’un équipement logistique de pointe, et il est surtout autosuffisant en eau, électricité et chauffage. Il est 100% écolonomique !» Des cuves souterraines stockent les eaux pluviales, réutilisées ensuite par les machines. La chaudière à bois est alimentée par les déchets de l’entreprise, le bâtiment est isolé par une toiture végétalisée, 800 m2 de panneaux photovoltaïques produisent 100 000 hWh, soit l’équivalent de la consommation électrique de 80 foyers.

Anne Henry-Castelbou

Emmanuel Druon, PDG de Pocheco, présentant son nouveau site de stockage 100% écolonomique.

 « L’Econolomie Valley ». Coût du projet : 7 millions d’euros, financés à hauteur de 5 millions d’euros par les assurances, le reste par emprunt bancaire. Si le surcoût lié à aux options écologiques est évalué à 20%, l’opération reste rentable à terme comme l’explique Emmanuel Druon : «Le retour sur investissement est de douze ans. Entre la 12e et la 20e année du bâtiment – date de la fin de vie des panneaux photovoltaïques −, il va ensuite générer 1 million d’euros de revenus sur huit ans rien qu’à la revente d’électricité.»  D’ailleurs, le site attire de nombreux chefs d’entreprise qui se déplacent pour le visiter et entendre la bonne parole d’Emmanuel Druon, créateur du concept de l’écolonomie, «une démarche d’entreprises et collectivités qui consiste à être plus performant et à réaliser des économies grâce à des solutions écologiques. J’espère que d’ici dix ans, le Nord-Pas-de-Calais deviendra la ‘Vallée de l’Ecolonomie’ !»

 Nouveau livre. D’ici là, Pocheco annonce un chiffre d’affaires stable sur 2013 de 21 millions d’euros (20,5 millions d’euros de chiffre d’affaires avant l’incendie). De nombreux projets sont déjà en cours : l’industrialisation du courrier pré-trié de PME avec la construction d’un nouveau bâtiment, pour passer de 100 000 plis par jour à 1 million de plis par jour. Le bureau d’études Pocheco canopée conseil et son équipe de neuf personnes vont s’installer dans de nouveaux locaux, pour accélérer l’accompagnement d’entreprises avec des projets écolonomiques. Le 1er juin 2014 aura lieu la première visite du site Pocheco par des entreprises et collectivités dans le cadre du DD Tour (visites de sites régionaux engagés dans une démarche de développement durable, organisées par le Cerdd, Centre ressource développement durable). Et en octobre 2014, Emmanuel Druon sortira un nouvel ouvrage écolonomique Perdre sa vie à la gagner.