Terrateck, créateurs d’outils pour l’agriculture bio

Répondre à des besoins spécifiques

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8637 par

Terrateck a investi le champ du bio en proposant aux producteurs de ce secteur des outillages adaptés. Ses deux jeunes créateurs ont ainsi comblé un vide technique.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Romain Wittrisch se montre satisfait de cette première année d’activité.

 Romain Wittrisch et Pierre Soudan se sont connus sur les bancs de Novancia (Paris) et l’initiative Terrateck est née à cette période. «On bossait sur un projet d’étudiant. Sans le savoir, on a dessiné les contours de ce que serait notre entreprise. Les choses se sont ensuite enchaînées naturellement. C’est l’histoire d’une rencontre entre deux jeunes attentifs aux évolutions du milieu rural. Nous avons effectué le même constat : il existe un manque d’outillage sur les exploitations orientées vers le bio», explique Romain Wittrisch, originaire de l’Eure-et-Loir. Fraîchement diplômés, les deux associés ont débuté leur carrière professionnelle en tant que salariés mais ils ont continué à plancher sur leur ambitieux projet. Puis, Romain Wittrisch a rejoint le Nord-Pas-de-Calais il y a un an, et plus particulièrement Béthune quand Terrateck fut officiellement créée. «On avait commencé à concevoir des outils en master entrepreneuriat et on a travaillé sur des prototypes pendant trois ans. Evidemment, nous avons protégé nos produits en réalisant des enregistrements auprès de l’INPI, mais également en déposant des brevets. On compte une dizaine de références à notre actif», précise Romain Wittrisch.   

 Un savoir-faire de niche. Aujourd’hui, Terrateck conçoit, fabrique et distribue du matériel de maraîchage spécifique aux entreprises qui travaillent sur leur exploitation sans entrants chimiques. Le binôme se veut complémentaire : Pierre Soudan pilote le bureau d’études, tandis que Romain Wittrisch manage les démarches commerciales.

Tirés en petites et moyennes séries, les outils se veulent simples, fonctionnels et adaptés aux besoins  de professionnels qui jusque-là ne trouvaient pas leur compte chez les constructeurs traditionnels. Terrateck a redimensionné l’outillage en fonction des besoins des producteurs bio et plus largement des tous petits exploitants. Le caractère innovant a été maintes fois salué, la société béthunoise remportant divers concours tels que le Total EDHEC, Innovons ensemble ou Innova bio. Le savoir-faire de Terrateck a aussi été reconnu par le biais d’appels à projets européens auxquels l’entreprise béthunoise a répondu.   

Afin d’accroître leur efficacité, Romain Wittrisch et Pierre Soudan se sont constitué un réseau de distribution qui couvre tout le territoire français.

Parallèlement, pour être au plus près des réalités du terrain, l’entreprise a mis en place un système de conception participative et collective qui permet de recueillir les attentes des producteurs, des associations professionnelles… «Cela cadre avec nos convictions et notre définition d’entreprendre», insiste Romain Wittrisch. 

Les deux compères sont très satisfaits de cette première année d’activité qui s’avère conforme aux prévisions de leur business plan. Si leur progression se poursuit, Terrateck devrait recruter trois salariés dans les deux ans à venir.