La CCI Artois

Un bilan 2013 encourageant

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8637 par

Dans le nouvel auditorium d’Artois Expo de Saint-Laurent-Blangy, les vœux du  président de la CCI Artois, Edouard Magnaval, ont revêtu cette année une teneur particulière car, malgré la morosité ambiante, l’optimisme était de rigueur. Quelques extraits de son intervention.  Artois Expo est devenu un maillon fort de l’attractivité du territoire. Le nouvel équipement d’Artois Expo […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Edouard Magnaval, président de la CCI Artois, était entouré de ses vice-présidents.

Dans le nouvel auditorium d’Artois Expo de Saint-Laurent-Blangy, les vœux du  président de la CCI Artois, Edouard Magnaval, ont revêtu cette année une teneur particulière car, malgré la morosité ambiante, l’optimisme était de rigueur. Quelques extraits de son intervention.

 Artois Expo est devenu un maillon fort de l’attractivité du territoire. Le nouvel équipement d’Artois Expo peut accueillir, de façon modulable et dans les meilleures conditions de confort et d’acoustique, des congrès, des conventions, des assemblées, des séminaires et même des spectacles. Depuis son inauguration en octobre, des manifestations d’envergure s’y sont déroulées, parmi celles-ci on peut citer le festival du film d’Arras. «La liste des réservations s’allonge, la CCI ne s’est pas trompée en investissant avec la communauté urbaine d’Arras, l’Etat  et la Région.» Pour poursuivre : « Il est désormais un formidable levier de retombées économiques directes pour le commerce, la restauration, l’hôtellerie et bien d’autres prestataires, également équipement de grande capacité dans une région ayant de plus en plus vocation à accueillir de grandes manifestations touristiques ou culturelles. »

 Le pôle d’excellence régional Euralogistic est opérationnel. Le campus de la logistique sur la plate-forme Delta 3 de Dourges est reconnu nationalement. Il a remporté le prix « Coup de cœur» du jury au Salon international du transport et de la logistique, référence en la matière. Un showroom d’innovations logistiques, vitrine des savoir-faire régionaux dans le domaine de l’équipement et de l’automatisation des entrepôts, a été réalisé en 2013. Il héberge ce qui se fait de mieux en région en matière d’aménagement d’entrepôts. Deux nouvelles réalisations devraient voir le jour : un incubateur destiné à favoriser l’implantation de PME innovantes et, en étroite collaboration avec l’université de l’Artois, un centre de recherche technologique tourné vers les entreprises. «Evidemment, le développement du transport et de la logistique dépend en grande partie de la décision attendue de l’Elysée sur la réalisation du canal Seine-Nord Europe.»

 La reconnaissance nationale est encourageante. La CCI Artois est distinguée dans deux domaines. En ce qui concerne l’économie des seniors (silver economy), filière à fort potentiel économique soutenue par l’Etat, «les contacts réguliers avec le ministère en charge des Personnes âgées et de l’Autonomie, nous autorisent à penser que le cluster senior mis en œuvre depuis quelques années par la CCI Artois, et récemment labellisé par Euralens, pourrait se voir confier l’animation de cette filière au plan régional». Reconnaissance également pour l’engagement sur le dossier «Accessibilité» dans le cadre de la loi instituant l’obligation de mettre aux normes d’accessibilité les commerces au 1er janvier 2015 (même si le gouvernement a annoncé récemment de nouveaux délais allant de trois à neuf ans dans le cadre d’Agendas d’accessibilité programmée, NDLR) , et pour obtenir le cas échéant, pour ceux-ci, des dérogations après diagnostic.

 Le territoire reste entreprenant. «En 2013, 1 386 entreprises et commerces ont disparu sur le territoire et, dans le même temps, 2 130 créations étaient enregistrées.» Face aux difficultés, deux fonds de financement destinés aux PME et TPE pour passer des caps difficiles ont été utilisés : 1 M€ pour les PME et  PMI et 200 000 € pour les  TPE ; 16 PME/PMI et 18 TPE en ont bénéficié. Une nouvelle enveloppe financière a été débloquée pour réalimenter ces fonds en 2014.

Par ailleurs, l’Artois possède un réseau de bientôt 34 clubs d’entreprises. «Ce réseau entrepreneurial fondé sur les vertus du partage, des échanges et de la convivialité, indispensables à l’épanouissement intellectuel et humain des entrepreneurs, est un atout considérable. Ce réseau d’une telle densité, complété de celui des unions commerciales, est une spécificité ch’ti  au plan national.»

 La troisième révolution industrielle est en marche. Initiée par Philippe Vasseur, président de la CCI Nord de France et du Conseil régional, la troisième révolution industrielle s’appuie sur les travaux de l’économiste américain Jérémie Rifkin. A travers cette initiative, «il s’agit de développer une dynamique régionale innovante en s’associant à ce considérable changement d’orientation dans la transition énergétique et en guidant nos industries et nos pratiques aujourd’hui dépassées.»  Le master plan adopté lors du World Forum de Lille, le 25 octobre, fait de la région une pionnière de l’économie post-carbone.Des fonds européens et des formules d’épargne innovantes permettront également de financer cette troisième révolution industrielle.