Imagerie aérienne et design graphique

Valorisation de projets par l’image

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8635 par

AB performances, spécialisée dans la formation et le design graphique, subit de plein fouet la crise économique. Jean-Philippe Boulay se bat aujourd’hui pour sauver ce qu’il a créé en misant tout sur la photographie et la mise en situation de projets.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

ACT'Presse

Les arts graphiques donnent accès à un éventail important de métiers : Jean-Philippe Boulay propose désormais la valorisation de projets par imagerie aérienne.

Jean-Philippe Boulay a suivi une formation de six ans aux Beaux-Arts de Cambrai et de Valenciennes (esthétique et design) avant de se diriger vers l’architecture. Après une expérience de dix ans en tant que dessinateur puis comme architecte pour le cabinet Lesage, et un court passage chez l’éditeur de logiciels Pictogramme, Jean-Philippe Boulay a décidé de créer sa propre activité. «Suite à mon licenciement économique, j’ai fait un bilan de compétences et plusieurs formations», explique-t-il.
En janvier 2004, il crée AB performances, une société individuelle dédiée à la formation professionnelle en CAO/DAO et infographie. «J’avais également en tête de développer une petite partie en prestation imagerie.»
Grâce à sa formation et son expérience, Jean-Philippe avait toutes les cartes en main pour que son activité se développe rapidement. «J’ai d’abord travaillé une année depuis mon domicile avant de prendre des bureaux au centre Initia de Bruay-la-Buissière.»
En 2011, Alain Lefebvre, le maire d’Aix-Noulette pour qui il venait de travailler, lui propose alors des locaux au-dessus de la poste. «Il s’agit de l’ancien logement du receveur qui a été transformé en bureaux », précise le chef d’entreprise : un emplacement idéal entre Arras et Béthune, et la proximité avec les autoroutes.

 Tout sur l’image. Petit à petit l’activité d’AB performances se transforme : «J’avais trouvé de nombreuses formations, mais le logiciel s’est étouffé et doucement j’ai basculé sur la prestation de services en image.»
Jean-Philippe Boulay avait, dès la création de son entreprise, perçu les possibilités dans ce domaine. Il propose donc à des architectes et des promoteurs de faire de la valorisation de projets par l’image. «Cela permet de donner vie aux projets par l’intermédiaire d’une image virtuelle», et ce, grâce à une «photographie aérienne en vues obliques», résume-t-il. Avec cette activité, AB performances travaille aussi bien pour des entreprises privées que pour des particuliers. 

Depuis quelques mois, l’entreprise de Jean-Philippe Boulay subit cependant une conjoncture défavorable : «Je fais de plus en plus de commercial pour trouver de nouveaux clients et relancer la machine sur de nouveaux marchés et me faire connaître.» Il a donc élargi son rayon d’intervention à tout le Grand-Nord jusque Paris, et réfléchit à la mise en place d’une activité complémentaire toujours liée à l’imagerie aérienne, mais cette fois-ci technique.