Jacques Maës en lice pour le prix d'Elite avec ses crêpes aux deux saumons

Un finaliste boulonnais au Seafood de Bruxelles

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8643 par

Le produit “2 ficelles nordiques aux 2 saumons” de la société Jacques-Maës à Boulogne-sur-Mer sera finaliste du prix d’Elite à l’occasion du salon Seafood, qui se tiendra à Bruxelles du 6 au 8 mai 2014. Il s’agit de crêpes garnies de saumon frais et de saumon fumé cuisinés dans une sauce béchamel, relevée d’une pointe […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Le produit “2 ficelles nordiques aux 2 saumons” de la société Jacques-Maës à Boulogne-sur-Mer sera finaliste du prix d’Elite à l’occasion du salon Seafood, qui se tiendra à Bruxelles du 6 au 8 mai 2014.

Il s’agit de crêpes garnies de saumon frais et de saumon fumé cuisinés dans une sauce béchamel, relevée d’une pointe de citron et d’aneth, présentées dans une barquette et parsemées d’emmental râpé. A préparer au four traditionnel ou au micro-ondes. Il sera exposé pendant la durée du salon dans l’espace des produits finalistes (stand 11-2501) et disponible pour dégustation sur le stand du port de Boulogne (05-501). C’est l’un des deux seuls produits français finalistes en 2014 (sur un total de 35).

Cela fait plus de 30 ans que Jacques Maës SAS est spécialisée dans les plats cuisinés surgelés. Le créateur de la société éponyme, Jacques Maës, est charcutier-traiteur à Berck-sur-Mer lorsqu’il décide, en 1972, de créer avec son épouse un atelier de fabrication de plats cuisinés surgelés à Boulogne-sur-Mer. L’entreprise ne compte alors que quelques salariés et sa production se limite à une gamme de coquilles et de crêpes garnies préparées sur la base de son expertise culinaire. Le développement de son activité lui permet de s’installer en 1982 dans la zone portuaire de Capécure à Boulogne. Au fil de plusieurs phases de modernisation et d’extension, l’entreprise se dote d’un outil de production moderne et performant sur plus de 6 000 m² qui lui permet aujourd’hui de proposer une gamme de produits plus large et de travailler continuellement sur de nouvelles recettes ou concepts de produits s’adaptant ainsi aux demandes de diversification et d’innovation du marché tant en France qu’à l’étranger. Décidée à défendre sa stratégie de produits surgelés de qualité, l’entreprise, aujourd’hui dirigée par les fils de Jacques Maës, s’est engagée à conserver et enrichir son savoir-faire gastronomique d’origine et à renforcer sa démarche qualité à travers une certification IFS/BRC.

D.R.

Le président Olivier Maës est un habitué du Seafood de Bruxelles, le salon international des produits de la mer.

Des plats pour les seniors. Ainsi, récemment, en développant son approche nutritionnelle, la société Jacques Maës a lancé un programme de R&D intitulé REPAS (Recherche d’équilibre et de plaisir dans l’alimentation des seniors). «Notre programme, explique le président Olivier Maës, vise à apporter avec des plats cuisinés gastronomiques, une réponse qualitative et pratique aux premières dépendances des seniors, en leur offrant des produits aux profils nutritionnels correspondant à leurs besoins. Il fait appel à des compétences extérieures indispensables. Le projet a été labellisé par pôle de compétitivité Nutrition-Santé-Longévité et a reçu le soutien de la bpi.» Les développements ont été réalisés en collaboration avec l’Institut supérieur d’agriculture (ISA) et le service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille. Ce projet s’est concrétisé en 2013 par la création de la marque «Secret de Cocotte» et le lancement d’une gamme de produits qualitatifs et pratiques à l’attention des seniors mais également de toute la famille.