Journée de l’Europe à Arras

Suzanne Noël à l’honneur

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8657 par

  Chaque année depuis 2012, la Ville d’Arras met à l’honneur de grands hommes et de grandes femmes qui ont marqué l’histoire à l’occasion de la Journée de l’Europe le 9 mai. En 2012, c’était Vaclav Havel (1936-2011), dramaturge et essayiste, ancien président de la République fédérale tchèque et slovaque, premier président de la République […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

La plaque commémorative a été dévoilée par Danièle Lamoril, représentante du club Soroptimist d’Arras, en présence (de gauche à droite) de Fréderic Leturque, maire d’Arras, Denise Bocquillet, 1ère adjointe, Marc Desramaut, conseiller municipal délégué à la communication, au protocole et au centenaire 14-18, et de Philippe Rapeneau, président de la Communauté urbaine.

Chaque année depuis 2012, la Ville d’Arras met à l’honneur de grands hommes et de grandes femmes qui ont marqué l’histoire à l’occasion de la Journée de l’Europe le 9 mai. En 2012, c’était Vaclav Havel (1936-2011), dramaturge et essayiste, ancien président de la République fédérale tchèque et slovaque, premier président de la République tchèque ; puis, en 2013, Louise Weiss (1893-1983), résistante, journaliste, écrivain et femme politique, militante de la cause féministe et pionnière de l’idée européenne.

 

Suzanne Noël. Une plaque installée dans la salle des Gardes dans l’hôtel de ville comprend une nouvelle personnalité européenne. Il s’agit de Suzanne Noël, pionnière de la chirurgie esthétique et fondatrice du mouvement féminin Soroptimist en Europe, qui est mise à l’honneur. Née à Laon en 1878, Suzanne Gros doit attendre d’être mariée pour entreprendre des études de médecine et être nommée interne des hôpitaux de Paris en 1912. Ayant perdu son premier mari des suites de la guerre, elle se remarie avec le Dr André Noël qui se suicide après la mort de leur fille unique. Malgré ces tragédies, Suzanne Noël fonde de nombreux clubs Soroptimist en Europe, dont le premier à Paris, en 1924. En redonnant un visage aux gueules cassées de la Première Guerre mondiale, elle est considérée comme une pionnière dans le domaine de la chirurgie esthétique. Elle décède en 1954. Inhumée au cimetière de Montmartre, elle est inscrite sur le registre des célébrités de ce cimetière.

Comme l’a exprimé Danièle Lamoril, représentante du club Soroptimist d’Arras, «nous sommes, en tant que club, fières et honorées d’avoir une fondatrice telle que Suzanne Noël et particulièrement sensibles à la reconnaissance consacrée par la Ville d’Arras.»

 

Origine de la Journée de l’Europe. La Journée de l’Europe est fêtée chaque année le 9 mai dans tous les pays de l’Union européenne. Cette date a été choisie en souvenir de la déclaration du ministre des Affaires étrangères français Robert Schuman qui, à l’instigation de Jean Monnet alors commissaire général au plan, proposa le 9 mai 1950 aux pays européens qui s’étaient combattus en 1914-18 et en 1939-45 de gérer en commun leurs ressources de charbon et d’acier dans une organisation ouverte aux autres pays d’Europe qui le souhaiteraient. Les associations, les écoles et les citoyens se mobilisent pour célébrer cette journée au travers de nombreuses manifestations de plus ou moins grande envergure, organisées dans les villes et dans les écoles, à l’initiative des associations, des enseignants, des collectivités locales, etc.