Initiative Nord-Pas-de-Calais recherche parrains pour ses entreprises financées

Publié dans l'édition Nord N. 8690 par

initiative France – et son réseau de plates‑formes territoriales – est le premier mouvement national en termes de financement et d’accompagnement des créateurs d’entreprise. rencontre avec Alain Mahieu, président fondateur d’initiative Lille Métropole‑sud en novembre 1999 à la demande de la Ville de Lille et, depuis 2010, d’initiative nord‑pas‑de‑calais dont il est l’un des initiateurs.

La Gazette. Initiative France est un acteur important de la création d’entreprise…

Alain Mahieu et Grégory Retz, directeur d’Initiative Lille Métropole-Sud.

Alain Mahieu et Grégory Retz, directeur d’Initiative Lille Métropole-Sud.

Alain Mahieu. Anciennement France initiative, Initiative France est, et c’est peu connu, le premier mouvement national en termes de financement et d’accompagnement des créateurs d’entreprise. L’association, qui a été créée en 1985 et est aujourd’hui présidée par Louis Schweitzer, accorde des prêts d’honneur sans intérêts qui ont un effet de levier sur les prêts bancaires sollicités par les créateurs d’entreprise. En 2013, avec ses 230 plates-formes territoriales, elle a accordé 176 M€ de prêts qui ont déclenché l’injection d’1 Md€ dans la création ou la reprise de 16 565 entreprises pour 39 538 emplois créés ou consolidés. Initiative France est un mouvement qui n’est pas anodin. 

Quel est le poids du Nord-Pas-de-Calais ?

Chaque plate-forme territoriale est née d’initiatives locales et c’est en 2010 que la volonté de se fédérer en entité régionale s’est formalisée sous forme associative. Initiative Nord-Pas-de-Calais regroupe 15 des 16 plates-formes Initiative de la région. L’an dernier, ce sont 1 590 entreprises qui y ont été soutenues à raison de 15 M€ de prêts à taux zéro, créant ou maintenant 3 899 emplois. Par effet levier, les banques ont investi 73 M€ de prêts, ce qui représente un total de 88 M€ d’investissements dans l’économie régionale. Initiative Nord-Pas-de-Calais est ainsi le premier réseau de financement des entrepreneurs de la région. De toutes les régions Initiative, Initiative Nord-Pas-de-Calais est celle qui a à 14% le meilleur taux de pénétration en étant celle qui finance le plus d’entreprises par rapport à son potentiel de créations. En volume, elle est la troisième derrière Rhône-Alpes −2 134 financements, mais 7% de taux de pénétration −, et PACA − 1 688 financements et 6% de taux de pénétration. A quasiment 10% de l’activité France, la surpondération d’Initiative Nord-Pas-de-Calais doit essentiellement à la motivation et au dynamisme des plates-formes qui la composent. 

Initiative est une nouvelle fois présente au salon Créer…

Le salon Créer est assurément un moment favorable pour mettre en valeur son dynamisme. Et aujourd’hui, le réseau a encore des ambitions fortes malgré la raréfaction des moyens qui touche davantage le fonctionnement que les prêts eux-mêmes dont les fonds sont pour l’essentiel assurés par le Conseil régional, les Départements et la Caisse des dépôts. Les plates-formes sont essentiellement financées pour leur fonctionnement sur des fonds publics, émanant de collectivités territoriales avec des compléments de fonds européens et de dispositifs d’Etat. Si, pour 50%, elles sont adossées à des chambres de commerce, elles le sont aussi à des pépinières, à des communautés urbaines, voire sont indépendantes. Nous sommes aujourd’hui dans l’obligation de diversifier nos ressources.

Quels sont les plus d’Initiative ?

 Le fait d’adhérer au réseau Initiative implique une éthique et des règles spécifiques, avec notamment des comités d’agrément. Nos critères ne sont pas ceux d’une banque. Il est logique que nous prenions davantage de risques, mais ces risques doivent être mesurés par l’étude des dossiers en amont et au vu de la personnalité du demandeur. Notre relation de confiance avec les établissements bancaires est élevée, à la mesure du taux de pérennité à trois ans des entreprises que nous soutenons : 79% !

Comment l’expliquez-vous ?

Initiative Nord-Pas-de-Calais, c’est 51 salariés et 671 bénévoles qui les épaulent dans les comités d’agrément et dans le parrainage des créateurs et repreneurs. Etre parrainé augmente considérablement ses chances de réussite. C’est la pari, d’un côté, de la plus grande prise de risques et, de l’autre, de la sécurisation par l’accompagnement post-création. Nous avons bien sûr un suivi technique de gestion systématique pour tous nos lauréats et notre objectif de parrainage est d’une entreprise financée sur trois parrainée sur la base du volontariat. Pour l’atteindre, nous avons décidé de mener une action de recrutement forte de parrains et de bénévoles en allant chercher chez nos partenaires un investissement humain auquel ils ne pensent pas automatiquement. C’est d’ailleurs dans le cadre de la Semaine du parrainage, que le réseau organise dans la semaine du 17 au 21 novembre, que seront remis les prix de la 6e édition du concours régional des repreneurs d’entreprise « Les Victoires de l’initiative » qui sera lancé au salon Créer.