La Caisse d’Epargne Nord France Europe ouvre une succursale Grands Comptes à Bruxelles

Cap sur la Belgique pour la Caisse d’Epargne

Publié dans l'édition Nord N. 8706 par

Quitte à s’implanter, autant le faire sur une des plus chics artères de Bruxelles. La Caisse d’Epargne Nord France Europe vient d’inaugurer sa succursale grands comptes avenue Louise. Un moyen pour la banque nordiste de faire un premier pas sur le marché belge.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Alain Denizot, président du Directoire (troisième en partant de la droite), avec à sa droite, Philippe Lamblin, président du Conseil d’orientation et de surveillance et Pascal Arnoult, membre du Directoire chargé du Pôle Banque des Décideurs en Région.

Alain Denizot, président du Directoire (troisième en partant de la droite), avec à sa droite, Philippe Lamblin, président du Conseil d’orientation et de surveillance et Pascal Arnoult, membre du Directoire chargé du Pôle Banque des Décideurs en Région.

Ouverte depuis le 1er août 2014, la succursale belge de la banque à l’Ecureuil a été inaugurée le 11 décembre dernier. Dirigée par Thierry Navette – fort d’une expérience de 20 ans dans le monde bancaire et qui a rejoint le groupe depuis trois ans –, cette entité compte deux chargés d’affaires. « Nous sommes en phase de recrutement d’une quatrième personne, avec un profil bilingue flamand/français » précise le directeur de cette succursale. La clientèle ? Les entreprises qui réalisent au minimum 50 millions de chiffre d’affaires. Soit un potentiel de près de 2 000 sociétés. « Nous avons déjà une dizaine de clients belges actifs, à 70% flamands, dans le domaine de la chimie, de l’agroalimentaire, de l’immobilier, du foncier ou des partenariats publics/privés » poursuit-il. L’idéal serait donc d’ouvrir dix à 15 comptes par an avec pourquoi pas, à l’avenir, une croissance externe si « une petite banque belge » est à vendre. Le groupe bancaire a investi un million d’euros dans cette implantation. « Cette succursale est une émanation de la Caisse d’Epargne Nord France Europe (CENFE). Nous espérons rentabiliser le projet d’ici trois ans maximum. C’est une première étape pour mieux connaître les attentes du marché belge où le nombre d’entreprise de taille intermédiaire est bien plus important que dans le Nord-Pas-de-Calais (1 900 versus 300, ndlr). Notre ambition, c’est l’EuroRégion » détaille Alain Denizot, président du Directoire. La CENFE est une des premières Caisses d’Epargne du groupe BPCE à s’implanter à l’étranger durablement. « La CENFE est présente sur le marché de l’entreprise depuis 1998. 1 700 entreprises du Nord-Pas-de-Calais (sur les 7 500 qui affichent plus d’un million de chiffre d’affaires) sont clientes de la banque. Cette succursale belge est rattachée au Pôle ‘Marché des grands comptes’ de la banque» précise Pascal Arnoult, membre du directoire chargé du Pôle Banque des Décideurs en région.

Bientôt la banque de détail ? Prochaine étape, les clients transfrontaliers. Ils sont déjà 11 000 pour un encours de 150 M€. La décision devrait être prise en mars pour une ouverture potentielle d’agence  en juin 2015.

La Caisse d’Epargne Nord France Europe en quelques chiffres

–   22 milliards d’euros de bilan (soit la 6ème Caisse d’Epargne en terme de taille)
–   345 000 sociétaires
–   1,8 million de clients
–   260 points de vente
–   Quatre centres d’affaires entreprises décentralisés (Coquelles, Lille, Valenciennes et Lens), un centre d’affaires Grands Comptes à Lille
–     2 300 collaborateurs

La CENFE s’est axée sur deux marchés : la banque de détail (particuliers, professionnels – artisans, commerçants, professions libérales, TPE

), gestion privée et banque privée, associations de proximité ; et les marchés spécialisés regroupés sur le nom « Banque des décideurs en Région » : entreprises, professionnels de l’immobilier, économie sociale, collectivité et institutionnels locaux, logement social et HLM.