EnergEthic et Energie citoyenne créent à Beaurainville

La première centrale photovoltaïque citoyenne du Pas-de-Calais

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9512 par

Cent quarante citoyens, quatre associations, sept entreprises et six clubs d’investissement (CIGALES) se sont rassemblés pour investir collectivement dans des moyens de production d’énergie renouvelable. Le 29 novembre, ils ont présenté les 355 m² de panneaux solaires qui sont en cours d’installation sur trois toitures à Beaurainville et Ambricourt.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Portes ouvertes sur le chantier : déjà 220 m² de panneaux solaires ont été installés sur la toiture de Lien plus.

Portes ouvertes sur le chantier : déjà 220 m² de panneaux solaires ont été installés sur la toiture de Lien plus.

Solaire rime ici avec solidaire. A l’origine de ce projet innovant, l’association EnergEthic, basée à Ambricourt. Créée en 2011, elle a pour ambition de participer au développement des énergies renouvelables dans le Pas-de-Calais et à leur appropriation par les citoyens. C’est elle qui  a incité la constitution d’une société coopérative d’intérêt collectif anonyme (SCIC), baptisée Energie citoyenne, afin de porter la construction d’une première centrale photovoltaïque citoyenne. Concrètement, ce moyen de production d’énergie électrique est réparti sur trois toitures : celle du bâtiment de Lien plus, une association d’aide à la mobilité située à Beaurainville, celle du Germoir d’Ambricourt et celle de Terre de Lune, l’association qui aide les agriculteurs bio et sans terre à acquérir du foncier grâce à la collecte d’épargne collective. Au total, les 355 m² de panneaux, installés par l’entreprise CapVent, produiront 45 000 kWh par an.

Souscription en cours. L’électricité ainsi produite sera vendue à Enercoop, fournisseur d’électricité 100% renouvelable, et à EDF-Obligation d’achat, ce qui permettra de rémunérer les parts sociales (100 € l’unité) et de réinvestir dans d’autres projets collectifs et d’autres énergies renouvelables. «Energie citoyenne est en effet la première coopérative sur le photovoltaïque en mode de souscriptions libres, c’est-à-dire que les personnes achètent des parts, explique Dominique Hocquez, administrateur de la SCIC présidée par Jean-Pierre Dugrain. Non seulement elles deviennent sociétaires, mais en plus elles deviennent actrices de la transition énergétique de notre territoire.» Le retour sur investissement est prévu en 20 ans.

Le coût de l’opération est estimé à 120 000 € HT. Déjà 75 000 € ont été mobilisés. Tout citoyen, particulier ou entreprise, peut donc encore se joindre au mouvement, en contactant ErergEthic à Ambricourt (tél. : 03 21 47 76 17 ou energethic@mailoo.fr).