"Maîtres artisans" à Arras

Le savoir-faire artisanal reconnu

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9513 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Deux nouveaux "Maîtres artisans", Jean-Marc Degardin (à gauche) et Philippe Coche, avec leur diplôme, aux côtés de Philippe Benoit et Jean-Claude Levis (à droite), membre élu et président de la commission territoriale Arras/Saint-Pol.

Lors d’une réunion d’accueil des artisans nouvellement inscrits au répertoire des métiers, quatre artisans des arrondissements d‘Arras ont reçu le titre de « Maître artisan », attribué par la commission régionale de qualification. Il s’agit de Philippe Coche (restauration de façades et taille de pierre à Moyenneville), Grégory Beauchet (boulanger-pâtissier à Arras), Sylvie Ossart (coiffure mixte à Agny) et Jean-Marc Degardin (fleuriste à Brebières).

Titre de « Maître artisan ». Ce titre, qui a vu le jour en 1962, reconnaît ainsi la haute qualification des chefs d’entreprise ainsi que leur engagement, leur professionnalisme, leur degré d‘exigence. Autant de critères qui rassurent le consommateur et permettent parallèlement à l’artisan de renforcer sa relation client, d’affirmer encore plus l’identité artisanale de son entreprise et de promouvoir son savoir-faire. Ce titre est attribué par le président de la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat selon différentes exigences réglementaires. Le chef d’entreprise peut justifier du brevet de maîtrise et de deux années de pratique professionnelle. L’artisan est immatriculé depuis plus de dix ans au répertoire des métierssur décision de la commission de qualification et d’un savoir-faire reconnu, soit au titre de la promotion de l’artisanat, soit par la participation à des actions de formation. Le chef d’entreprise est titulaire d’un diplôme équivalent au brevet de maîtrise et de deux années de pratique professionnelle pouvant justifier de connaissances en psychopédagogie.

Au-delà de la symbolique de ce titre, c’est surtout la valorisation d’un savoir-faire, de compétences, de capacités d’innovation et d’adaptation qui reconnait la constance dans l’exercice de leur métier et un travail de qualité.