Les Trophées de la jeunesse 2014 à Arras

«Les jeunes ont du talent»

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9513 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

La promotion 2014 des Trophées de la jeunesse.

Partant du principe que «Les jeunes ont du talent», Arras forum association a organisé, le 9 décembre à la cité scolaire Gambetta-Carnot à Arras, la 4e édition des Trophées de la jeunesse avec de multiples partenaires.

L’image de la jeunesse. Donner une image positive de la jeunesse, valoriser les jeunes qui s’engagent, osent, agissent, mènent des actions afin d’apporter des changements positifs : la remise de trophées a comme objectif de favoriser la rencontre entre jeunes et acteurs locaux. La Jeune Chambre économique d’Arras qui a créé ces Trophées de la jeunesse, les a transmis à Arras forum association présidée par David Malbranque, et ceci conformément à sa méthodologie de projet qui veut que les actions citoyennes initiées soient pérennisées par une autre organisation.

Une marraine et neuf lauréats. La marraine de la soirée était Yvonne Leuko-Chibosso, footballeuse en 1re division à Arras et finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des nations.  Cette 3e édition a rencontré un vif succès avec 57 candidats (44 en 2013, 162 candidats depuis 2011) répartis sur neuf prix, en présence de plus de 150 personnes, dont 50 personnalités civiles, associatives et politiques.
www.atout-jeunesse.fr

Prix et lauréats

· Citoyenneté  (Macif ). Thomas Walgraef, étudiant en master prévention rééducation-santé et son association APASH (Association de promotion des activités physiques santé et handicap). Thomas est investi dans le développement de la pratique handisport et de son accessibilité pour les étudiants et personnes en situation de handicap et mène de nombreuses actions de sensibilisation.

· Economique (Jeune Chambre économique d’Arras). Jordan Ponchan a créé en 2013 une entreprise de conception d’événements. Il est à la tête d’un groupe d’entreprises innovantes (Oversize Concept) qui inventent et réinventent des idées, des concepts, des procédés, dont l’impression d’objets en 3D.

· Sport (remis par la marraine). Tiphanie Piquet est une sportive confirmée. Elle pratique la boxe et le karaté full contact. Elle a quelques titres à son actif (championne des Flandres en boxe anglaise de 2009 à 2013, championne de France en 2013, vainqueur de la coupe de France 2014 en karaté full contact).

· Environnement (communauté urbaine d’Arras). Jean Delannoy, ornithologue passionné, a développé un grand engouement pour les rapaces nocturnes, en particulier la petite chouette chevêche. Dans les écoles, auprès des agriculteurs et des mairies, il sensibilise le public à la prévention de cette espèce menacée.

· Solidarité internationale (Ville d’Arras). Guillaume, Jessy, Jérémy, Grégory et Abdelraman, avec le projet «1 000 km pour Haïti», s’engagent dans une action solidaire en participant à différentes actions sportives pour Haïti, la route du Louvre-Lens en mai et les 20 km de Paris en octobre. Cette action permet de tisser des liens avec les Haïtiens pour les sortir de leur anonymat, mais aussi de tisser des liens pour des actions futures.

· Culture (McDonald’s). Laurent Blanquin est auteur de romans ancrés dans la réalité dont les personnages sont des enfants ou des adolescents, mais aussi précurseur du livre numérique. Il publie sous le pseudonyme de Hieronymus Donnovan. Il transmet le plaisir de la lecture et de l’écriture auprès de collégiens et lycéens.

· Prix Kiwanis  Les jeunes du centre socioculturel d’Achicourt ont entre 12 et 14 ans. Pas forcément manuels, ils ont fait le pari de réaliser deux robots qui participeront aux Trophées de la robotique. Après des semaines de travail en groupe, ils se sont rendus à Hirson en mars afin de participer aux trophées (53e et 74e places sur une centaine d’équipes).

· Agir en local (Ville d’Arras). Elise Lavogez est une jeune Arrageoise impliquée dans diverses associations depuis plusieurs années. Elle est aujourd’hui membre active de l’association «Comment tu fais ça ?» qui a pour but de promouvoir l’art contemporain. Son intérêt pour l’éducation nouvelle et son souci de démocratiser l’accès à cet art l’a amenée à participer bénévolement à l’encadrement des stages proposés.

· Prix public (Voix du Nord). Myriam Pézard est une jeune réalisatrice et scénariste qui a écrit de nombreux scénarios et participé à différents projets. A travers son premier court-métrage professionnel Derrière l’écran, tourné à Arras avec des comédiens de la région, elle a voulu sensibiliser les adolescents et leurs parents aux dangers d’Internet.