En marge de la 10e édition de la conférence sur l’arrêté des comptes

PwC toujours plus engagé au développement des entreprises

Publié dans l'édition Nord N. 8703 par
D.R.

De gauche à droite, Fabrice Marmousez, Philippe Aerts, Stéphanie Verzura, Guillaume Molmy et Laurent Guiot.

La Gazette. Pour la dixième fois, PwC région Nord organise sa conférence annuelle sur l’arrêté des comptes. Quels seront les sujets d’actualité qui seront traités ?

 Philippe Aerts. Compte tenu de l’actualité réglementaire fiscale et sociale, des retours d’expériences seront présentés sur des sujets évoqués les années précédentes, comme l’utilisation du CICE, l’obligation fiscale de transparence, les fichiers des écritures comptables, les pistes d’audit de la TVA. Plusieurs focus seront réalisés sur la déductibilité fiscale des provisions comptabilisées et plus généralement sur l’évolution des divergences entre comptabilité et fiscalité, du fait de l’abondance de jurisprudences sur le sujet. Ce devrait être une thématique importante de cette 10e conférence. Au plan comptable, les difficultés pratiques d’application des règles liées au coût des stocks et aux immobilisations seront détaillées. Ces deux thématiques intéresseront plus spécifiquement les entreprises industrielles. Les mesures de simplification des obligations comptables feront aussi l’objet d’une analyse spécifique.

L’année 2014 s’achève. Quels ont été les faits marquants de l’actualité interne à PwC région Nord ?

Sylvain Gagneux, qui était depuis 14 ans l’associé responsable TLS (Tax & Legal Services), c’est-à-dire du service juridique et fiscal de la société d’avocats Landwell et Associés, a pris la direction juridique et fiscale du bureau de Lyon. C’est Stéphanie Verzura qui a pris sa succession à la direction de Landwell et Associés pour le bureau de Lille et qui a été nommée par la même occasion associée du cabinet en juillet dernier. 

Parmi les nouveautés 2014, la création d’un club LBO, qui réunit de 15 à 20 dirigeants d’entreprises de la région avec, pour finalité, de leur apporter une aide à préparer au mieux les différents aspects de leurs levées de fonds. Ce club fonctionne sous forme de soirées-débats sur des thèmes identifiés, la dernière sur l’Euro PP ou placement privé obligataire à l’échelle européenne. 

Acteur engagé dans sa région, le cabinet l’est de plus en plus. Une illustration : sa participation, le 24 novembre, au colloque « Les nouvelles tendances en entrepreneuriat » organisé avec l’EDHEC dans le cadre de la Semaine de l’entrepreneuriat. Ce colloque a été l’occasion d’échanger autour de trois temps forts consacrés au financement de l’entrepreneuriat, notamment alternatif et participatif, à l’entrepreneur 3.0 qui, au-delà de sa vocation économique, s’engage dans un positionnement social et sociétal, et à l’évolution de l’entreprise dans la troisième révolution industrielle. Ce colloque a permis d’évoquer les différentes facettes du master plan défini par Jérémy Rifkin, tel qu’il s’applique à toutes les entreprises, qu’elles soient en démarrage, en vitesse de croisière, très innovantes ou plus classiques. Ces trois thématiques ont fait émerger le sujet de la confiance qu’un cabinet tel que le nôtre, par son label et son engagement, peut contribuer à instaurer dans son travail en réseau et sa démarche collaborative. Nous sommes focalisés sur ces sujets car ils sont importants pour notre positionnement et notre visibilité. 

Autre illustration de notre engagement régional, le soutien apporté au concours Créative Startup ouvert aux porteurs de projets de création d’entreprise dans le domaine de la création numérique et initié par la CCI Grand-Hainaut dans la perspective de l’ouverture prochaine de la Serre numérique. Nous dotons ce concours de journées de conseil offertes aux participants dans le cadre de l’élaboration de leur business plan et leur volet stratégie. Par ce partenariat, PwC s’inscrit dans le phénomène d’effervescence de créations d’entreprises à potentiel dans la région et favorise les entreprises qui développeront significativement l’activité économique et la création d’emplois.

Quels ont été vos grands axes d’activité en 2014 ?

Guillaume Molmy. Au niveau consulting, les entreprises continuent de nous solliciter pour des missions de suivi et de pilotage de la performance avec, et c’est peut-être nouveau, une reprise de programmes ambitieux de transformation, notamment au niveau des systèmes d’information. Pour nos clients du secteur de la distribution, il y a aussi le sujet du e-commerce et de la complémentarité magasins physiques/sites web. Les applications annoncées hier se mettent en place aujourd’hui ! 

Dans cet ordre d’idées, il faut noter que PwC a fait l’acquisition en début d’année de la société Booz & Company, devenue Stratégy&, acteur majeur du conseil en stratégie. Cette acquisition place le cabinet au niveau des plus grands mondiaux en ce domaine et nous permet d’accompagner nos clients dans leurs projets les plus complexes, de l’élaboration à la mise en œuvre de leur vision. Cette expertise se décline aussi dans la région. 

Un autre secteur dans lequel le cabinet est acteur phare est celui de la santé et du médico-social. Les hôpitaux vont par exemple devoir certifier leurs comptes dans les prochaines années. Nous les aidons à préparer cette transition et à mener des actions de fiabilisation de leurs états financiers. Au-delà de la certification, nous participons d’une façon plus générale à l’amélioration de leur organisation et des processus administratifs d’achat et de facturation de ces établissements par exemple. Les projets sont nombreux et ambitieux.

Quel regard portez-vous sur la conjoncture ?

Stéphanie Verzura. Le contexte économique n’est pas simple. Certaines entreprises s’en sortent très bien, d’autres ont davantage de mal, sans que ce soit propre à un secteur d’activité. Dans tous les cas, cela se traduit par davantage d’accompagnement de nos clients. Je constate un certain décalage dans les projets des entreprises, avec une incidence sur l’activité, des fusions décalées par exemple. Les dirigeants veulent de la visibilité. Ils ne veulent pas s’engager dans des projets qui peuvent occasionner une surcharge à leur entreprise, alors qu’ils sont déjà tellement occupés par le quotidien et les aspects opérationnels.

Fabrice Marmousez. Ce besoin de visibilité est favorable à l’activité de conseil. Le contexte économique profile nos missions d’expertise avec nombre de sujets liés au financement des entreprises, quelle que soit leur taille. Pendant un temps, les entreprises ont fait le gros dos pour surmonter la crise. Depuis quelque temps, elles ont réinitié des projets pour suivre le mouvement, à savoir davantage de flexibilité et des modes de fonctionnement plus adaptés au manque de visibilité de leurs carnets de commandes. Notre enjeu est de les aider à revoir leur modèle économique et trouver des moyens pour financer de nouveaux projets afin de tirer parti des mutations de l’environnement économique.

Trois bureaux en région Nord-Picardie

– Lille : 100 collaborateurs, 60 en audit, 45 en conseil, juridique et fiscal et expertise comptable.
– Amiens : 30 collaborateurs (un tiers commissariat aux comptes, deux tiers expertise comptable. Spécificités : traitement des entreprises en difficulté et expertises judiciaires).
– Saint-Quentin, 50 collaborateurs (un quart commissariat aux comptes, trois quarts expertise comptable. Spécificités : assistance aux entreprises en droit du travail et gestion déléguée).

Neuf associés :
– Lille : Philippe Aerts, audit, responsable de la région Nord et du bureau de Lille, Laurent Guiot, audit, Alexandre Decrand, audit, Fabrice Marmousez, expertise conseil, Stéphanie Verzura, département juridique et fiscal, Guillaume Molmy, consulting.
– Saint-Quentin : Didier Brun, expertise conseil, et Dominique Boulanger, audit.
– Amiens : David Guillemetz, expertise conseil, et Olivier Carle, audit.

Le lundi 8 décembre, au Kinépolis de Lomme

L’Arrêté des comptes 2014 région Nord

Chaque année apporte son lot de réformes et de modifications en matière d’actualité comptable, fiscale et sociale, et c’est ce qui fait l’intérêt de la conférence «Arrêté des comptes et résultat fiscal» organisée depuis dix ans par le cabinet PwC et ses équipes tant nationales que régionales. Une nouvelle fois, cette conférence promet d’être riche en informations et en commentaires, de quoi permettre à chaque participant de mener au mieux ensuite ses travaux de fin d’année dans les meilleures perspectives. Une nouvelle fois, les experts PwC de la région, Philippe Aerts, responsable de la région Nord, Laurent Guiot, Fabrice Marmousez, et Stéphanie Verzura, associés PwC, apporteront leurs commentaires sur les sujets qui intéressent chefs d’entreprise et responsables administratifs et financiers, avec le concours de l’équipe du Memento Comptable des Ed. F. Lefebvre, Anne-Lyse Blandin, associée PwC, et Bénédicte Le Maux, directrice PwC.

Au Kinépolis de Lomme, 1, rue du Château-d’Isenghien, de  14 h 30 à 18 h 30 (accueil des participants à partir de 14 h (inscription auprès de Sylvie Martin, tél. : 03 28 36 24 80 − sylvie.martin@fr.pwc.com)