Bilan de la chambre des métiers et de l'artisanat à Boulogne

470 jeunes en formation au centre de Saint-Martin-Boulogne

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9519 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Alain Bontemps, président de la commission territoriale Boulogne-Montreuil.

Alain Bontemps, président de la commission territoriale Boulogne-Montreuil.

Au nom de la commission territoriale qu’il préside, Alain Bontemps, fabricant artisanal de cierges et bougies à Boulogne, a dressé le bilan des actions de la Chambre dans de nombreux domaines : projets de partenariats locaux, plan local de développement économique du Boulonnais, FISAC, organisation de manifestations, représentation au sein de structures partenaires, conseil aux entreprises artisanales… Il a surtout insisté sur l’importance de la formation. «Notre antenne boulonnaise de l’Université régionale des métiers et de l’artisanat a formé durant l’année scolaire 2013-2014 quelque 457 apprenants dans les domaines de la coiffure, de la boulangerie, pâtisserie, chocolaterie, de la restauration et de l’automobile, avec un taux de réussite aux examens de plus de 83%. En ce début 2015, ce sont près de 470 apprenants qui fréquentent notre centre de formation de Saint-Martin-Boulogne

De même, un projet d’action avec  l’association «Réussir ensemble l’emploi du Boulonnais» a été élaboré afin de faciliter l’accès des entreprises artisanales du territoire aux marchés publics. Elle va se concrétiser par l’accompagnement d’une dizaine d’entreprises du bâtiment dans leurs démarches de recherche et de réponse aux appels d’offres.

 Par ailleurs, rappelle Alain Bontemps, «la convention de partenariat avec le parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, signée en décembre 2014, prévoit d’accompagner le développement des pratiques dans les domaines de l’écoconstruction, de l’écorénovation, des économies d’énergies et la valorisation des savoir-faire artisanaux et matériaux locaux».