Ce 12 février à l’hippodrome de Marcq-en-Barœul

Au Forum de l’entreprise et de l’emploi : des solutions professionnelles tous azimuts

Publié dans l'édition Nord N. 8712 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Un forum plus marqué cette année sur le recrutement.  Depuis 2009, le Forum de l’entreprise et de l’emploi est sur un positionnement de «salon outils» c’est-à-dire mixte, à peu près à moitié sur le recrutement et à moitié sur la création et la reprise d’entreprise. Le caractère mixte reste inchangé. Pour cette 7e édition qui se tient le 12 février à l’hippodrome de Marcq-en-Barœul, le curseur a été déplacé en faveur du recrutement. «L’édition est consacrée à 75% environ au recrutement et le reste à l’entrepreneuriat et aux diverses alternatives à l’emploi», affirme-t-on au service du partenariat économique de la mairie de Marcq-en-Barœul. La Ville, qui organise l’événement avec près de 150 partenaires économiques, va jusqu’à proposer de la logistique aux recruteurs pour des entretiens en vue d’embauches post-forum. Logistique qui consiste en salles à la mairie mises à la disposition «d’entreprises qui le souhaitent». L’an dernier, Admiral Group, centre d’appels qui était en cours d’installation à Marcq-en-Barœul, a pu ainsi recruter trois personnes rencontrées au forum.

Sur le forum cette année, 75 stands dont une cinquantaine d’entreprises. «Certaines organisations telles que l’UIT Nord représentent plusieurs entreprises.» Aux candidats, il est conseillé de se munir de leurs clés USB. Du conseil leur sera proposé pour la rédaction de CV. Il sera même possible d’imprimer sur place les CV mis à jour. Les offres recouvrent un large spectre de métiers allant de l’exécution à l’encadrement. Arrow (conseil en informatique) propose une cinquantaine de postes de chef de projet, développeurs Java, des business analystes en France et en Belgique. Cette PME est l’un des exposants qui donne à cette édition son caractère transfrontalier. Interm’aide, association d’insertion à Wattignies, propose des emplois de service à la personne (ménage, repassage, jardinage, etc.), mais aussi des emplois en intérim dans l’industrie, le BTP.

Côté création d’entreprise, du coaching est prévu dans un espace aménagé. Le porteur de projet pourra y bénéficier de conseils de chefs d’entreprise, d’experts-comptables, de fiscalistes pour «approfondir son projet». Approfondissement de projet qui pourra se faire également sur les ateliers. L’an dernier, Jean-Marc Renié, un participant à l’un de ces ateliers, s’est mis à son compte en créant JMR conseil, spécialiste en optimisation de systèmes informatiques.  Parmi les autres formes d’activité que le rendez-vous de Marcq-en-Barœul valorise, le temps partagé, la vente directe à domicile. Cette dernière sera représentée par l’un de ses plus importants acteurs, c’est-à-dire Guy Demarle (vente de moules Flexipan).  

La mairie de Marcq-en-Barœul évoque des surprises apparues suite à la dernière édition. «Certains visiteurs venus dans l’intention d’une embauche ont finalement opté pour la création d’entreprise. D’autres ont fait l’inverse.» On estime qu’environ 200 des solutions professionnelles alors proposées ont abouti à des retours à l’emploi.

 

Encadré :

«Devenir artisan de sa vie professionnelle»

Didier Ellart, adjoint au maire de Marcq-en-Barœul en charge du sport, de la santé et du partenariat avec les entreprises.

La Gazette. Après six éditions de ce forum, qu’est-ce qui, d’après vous, fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas ?

Didier Ellart. Même si la compétence économique a été transférée à la Communauté urbaine en 2001, la Ville de Marcq-en-Barœul a souhaité conserver une Direction du partenariat économique et de l’emploi compte tenu de l’histoire et de la culture économique de notre territoire. Marcq-en-Barœul est la 3e puissance économique de la métropole lilloise avec plus de 2 600 entreprises. Ce forum est devenu un rendez-vous traditionnel qui permet à toutes les générations de devenir les propres artisans de leur vie professionnelle. Ce qui fonctionne, c’est que le forum draine près de 5 000 visiteurs.

Est-ce le contexte économique qui explique l’accent mis cette année sur le recrutement ?

C’est en effet pour être en diapason avec le contexte économique et social actuel.

C’est la Ville qui organise ce forum. Combien coûte-t-il ?

Le coût est essentiellement supporté par la Ville qui prend en charge la logistique. Le forum se déroule sur l’hippodrome, propriété de la Ville.  

D.R.

Didier Ellart (à droite) aux côtés de Bernard Gérard, député-maire de Marcq-en-Barœul.