Formation professionnelle

Dix demandeurs d’emploi intègrent le programme « Job rotation »

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9519 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

ACT'Presse

Les dix premiers demandeurs d’emploi ont reçu une attestation de formation et une attestation de compétences. Ils attendent maintenant d’intégrer des entreprises adhérentes à la PAME.

Depuis 2012, la Maison de l’emploi (MDE) de Lens-Liévin/Hénin-Carvin travaille à la mise en place d’un nouveau dispositif baptisé « Maison de l’emploi et développement durable ». Initié par l’ADEME et Alliance villes emploi, son objectif est de favoriser l’intégration, par les acteurs locaux de l’emploi, de l’insertion, de l’économie et de la formation professionnelle, des effets attendus par le Grenelle de l’environnement. «Dans le secteur du bâtiment notamment, les entreprises et leurs salariés doivent s’organiser et se qualifier pour être en mesure de répondre aux nouvelles exigences réglementaires et aux objectifs environnementaux», explique Sylvain Bernard, directeur adjoint de la MDE.
Cette action a été lancée sous forme expérimentale suite à une idée émise par les entreprises qui souhaitaient se développer dans certains domaines, notamment liés au développement durable. «Pour les entreprises, les enjeux sont importants et nécessitent une organisation particulière. En effet, si des salariés sont en formation, ils sont improductifs. Notre action consiste donc à faire monter en compétences des demandeurs d’emploi qui assureront l’intérim, pour pouvoir ensuite faire monter en compétences les salariés.» Il s’agit du programme « Job rotation ».

GPEC territorialisée. La première action de formation terminée, l’heure est au bilan pour le centre de formation, la Maison de l’emploi et ses partenaires. «On peut déjà dire que le bilan est très positif et que nous allons sans attendre renouveler l’opération», souligne le directeur adjoint. Ce, toujours dans le domaine du bâtiment qui manque cruellement de main-d’œuvre, un secteur pour lequel les enjeux de la formation sont récurrents, mais aussi «dans l’industrie qui est confrontée aux mêmes problèmes de montée en compétences de ses salariés».
La première promotion de dix demandeurs d’emploi de l’arrondissement de Lens vient d’acquérir, par l’intermédiaire du CPO de Courcelles, des compétences pratiques pour réaliser l’isolation thermique par l’extérieur de bâtiments en rénovation. Les stagiaires ont reçu un certificat de stage, une attestation échafaudage, ainsi qu’une attestation de capacité, attestant de leur assiduité lors des six semaines de formation.
Le programme « Maison de l’emploi et développement durable » a également pour but de mieux anticiper et de faciliter l’évolution des emplois et des compétences rendues nécessaires par le Grenelle de l’environnement. Prochaine étape pour la MDE, la mise en place d’une GPEC territorialisée par l’intermédiaire de la Plate-forme d’accompagnement des mutations économiques (PAME) et d’une trentaine de PME qui souhaitent former leurs salariés.
Le but ultime de ce type d’opération est de permettre aux stagiaires de se remettre à l’emploi et de trouver un travail peut-être dans une entreprise qui les aura remarqués lors d’un remplacement. A suivre donc, pour vérifier la pertinence de ce programme ambitieux dans les mois à venir.