Bilan touristique en Nord-Pas-de-Calais

L’attractivité touristique régionale en pleine ascension

Publié dans l'édition Nord N. 8714 par

 Outre les manifestations culturelles comme la fameuse braderie de Lille ou le carnaval de Dunkerque qui charment des milliers de visiteurs chaque année, la région Nord-Pas-de-Calais attire de plus en plus de touristes, aussi bien français qu’étrangers, et ce ,tout au long de l’année. Les hôtels sont les premiers à bénéficier de cette attractivité touristique, […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

En 2013, 3,8 millions de visiteurs ont posé leurs valises dans l’hôtellerie régionale.

En 2013, 3,8 millions de visiteurs ont posé leurs valises dans l’hôtellerie régionale.

 Outre les manifestations culturelles comme la fameuse braderie de Lille ou le carnaval de Dunkerque qui charment des milliers de visiteurs chaque année, la région Nord-Pas-de-Calais attire de plus en plus de touristes, aussi bien français qu’étrangers, et ce ,tout au long de l’année. Les hôtels sont les premiers à bénéficier de cette attractivité touristique, mais ne sont pas les seuls… Les chiffres en 2013 de l’INSEE nous en disent plus.

 La fréquentation hôtelière atteint un pic. En 2013, 3,8 millions de visiteurs ont posé leurs valises dans l’hôtellerie régionale, soit une hausse de 1,9 % par rapport à 2012. Une donnée qui place le Nord-Pas-de-Calais à la onzième place des régions métropolitaines en termes de fréquentation hôtelière. Les touristes français sont plus nombreux chaque année à venir découvrir notre région, mais pour une durée de séjour inférieure à celle des étrangers, venus certes moins nombreux mais plus longtemps.Témoin d’une attractivité grandissante, le littoral, s’appuyant sur un beau panel d’hôtels, accueille un quart des séjours, ce qui explique clairement la hausse de 8 % par rapport à l’exercice précédent. Français et étrangers concourent de la même manière à cette activité. Parmi les clients hôteliers, certains séjournent pour motif professionnel. Ce profil de visiteur a légèrement diminué en 2013 mais classe tout de même le Nord-Pas-de-Calais parmi les neuf régions où la clientèle professionnelle domine.

 Le choix du camping pour des séjours rallongés. L’activité des campings a connu une hausse de 1,4 % entre 2012 et 2013, grâce notamment à l’augmentation de la durée des séjours dans l’hôtellerie de plein air. L’arrivée des campeurs se fait donc moins nombreuse, mais l’activité touristique à laquelle ils contribuent n’a jamais été aussi élevée depuis trois ans. Autre constat, les touristes britanniques et néerlandais semblent bouder les campings régionaux, ce qui explique en grande partie la chute de 5, 6 % des étrangers dans l’hôtellerie de plein air en 2013. La région peut toutefois compter sur la vague des touristes belges (+15,4% par rapport à 2012) et allemands (+15,4 %), très attachés aux vacances en camping et venus combler l’absence des voisins anglais et néerlandais.

 L’hébergement collectif a la cote. Entre les auberges de jeunesse, qui ne cessent d’attirer les jeunes, et les maisons familiales de vacances (et/ou villages vacances) qui séduisent des milliers de familles chaque année, l’hébergement collectif contribue fortement à l’attractivité touristique de la région. En 2013, 294 000 personnes ont choisi de séjourner en résidence collective, dont on recense une trentaine d’établissements. La clientèle française reste la plus représentée : huit clients sur dix proviennent de l’Hexagone. Quant aux touristes étrangers, ils semblent apprécier ce type d’hébergement, preuve en est : ils seraient un tiers plus nombreux que l’année précédente. La durée moyenne d’un séjour en Nord-Pas-de-Calais a baissé de 3,02 jours à 2,80 jours en l’espace d’une année. Aujourd’hui, la moyenne nationale est de 4,6 jours. Figurent parmi les régions les plus convoitées Rhônes-Alpes, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Autant dire que le chemin est encore long pour jouer dans la cour des grands…

Trois nouveaux hôtels-restaurants du Nord-Pas-de-Calais distingués

 A l’occasion de la parution de la nouvelle édition des guides « Logis » et « Logis d’Exception », trois établissements de la région sont mis en lumière et rejoignent ainsi le réseau en Nord-Pas-de-Calais, qui compte aujourd’hui 45 établissements. Il s’agit de l’hôtel Logis Gravelines-Dunkerque dans le Nord, des hôtels Lensotel à Vendin-le-Vieil et les Hauts de Montreuil à Montreuil dans le Pas-de-Calais. Ces nouvelles adresses se distinguent par le très haut niveau de qualité de leurs prestations et de leur environnement.

Marie BOULLENGER