Le Cercle des entrepreneurs dunkerquois est lancé

Mutualisation des compétences et réseaux

Publié dans l'édition Nord N. 8715 par

Créé en 2014, le Cercle des entrepreneurs dunkerquois s’installe tout doucement mais sûrement dans le paysage local. Et séduit de nouveaux acteurs.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Michaël Pouchelet, président fondateur du CED, et François Ayello, dernier chef d'entreprise à avoir intégré le Cercle.

Ce groupe de dirigeants d’horizons divers veut être « un cercle d’experts, limité en nombre, avec des compétences spécifiques« , résume Michaël Pouchelet, président du CED. Créé début 2014, officialisé en décembre dernier, le Cercle des entrepreneurs dunkerquois compte aujourd’hui treize membres répartis en quatre commissions (événement, création, communication et développement). Leur objectif : s’assurer une publicité mutuelle et ainsi contribuer chacun au chiffre d’affaires des autres. « On est dans une logique de groupe de chefs d’entreprise et avant tout de compétences, une seule activité est représentée au sein du cercle, insiste le fondateur du Cercle. Chaque semaine, les membres présentent leur activité pour permettre aux autres de cibler leur clientèle et d’être des commerciaux potentiels, mais sans logique de contribution financière« , poursuit Michaël Pouchelet. Grâce à un petit outil installé sur leurs smartphones, les échanges sont comptabilisés. A ce jour, ce sont plus de 60 000 € de CA qui ont été générés par ces échanges. De quoi motiver François Ayello, dirigeant de la société Hélicofice, et dernier arrivé au sein du groupe. « Pour moi, c’était un besoin de pouvoir rencontrer des personnes avec un bagage en matière de gestion d’entreprise pour avoir des conseils mais pas seulement, commente le dirigeant. Aujourd’hui, c’est important de savoir se développer commercialement et de se faire connaître. Il faut savoir s’allier à des groupements, notamment pour être référencé sur le Dunkerquois, explique celui-ci. Faire partie du CED me permet non seulement de bénéficier de l’expérience des autres chefs d’entreprise, mais aussi de leurs contacts. » En plus de booster leur réseau d’affaires, ces entrepreneurs dunkerquois mettent aussi leurs compétences à contribution des porteurs de projet du territoire. Le CED s’apprête d’ailleurs à nouer un partenariat avec la BGE Flandre création dans ce sens. Pour intégrer le club, il faut être parrainé et régler un ticket d’entrée de 750 € (cotisation pour l’année).