Rebond spectaculaire de l’emploi des cadres en 2014

Publié dans l'édition Nord N. 8714 par

L’emploi des cadres en région Nord-Pas-de-Calais a connu une hausse exceptionnelle de 10 % en 2014, soit un recrutement de 8 150 cadres supplémentaires par rapport à l’exercice 2013. Ces chiffres, provenant de l’enquête annuelle menée par l’APEC – Association pour l’emploi des cadres –, étonne d’autant plus que la région est confrontée à un […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

La région compte actuellement 156 000 cadres du secteur privé.

La région compte actuellement 156 000 cadres du secteur privé.

L’emploi des cadres en région Nord-Pas-de-Calais a connu une hausse exceptionnelle de 10 % en 2014, soit un recrutement de 8 150 cadres supplémentaires par rapport à l’exercice 2013. Ces chiffres, provenant de l’enquête annuelle menée par l’APEC – Association pour l’emploi des cadres –, étonne d’autant plus que la région est confrontée à un phénomène réel et récurrent : la fuite de ses cerveaux. L’APEC nous en dit plus sur cette matière grise bel et bien implantée sur notre territoire.

L’APEC peut entamer sereinement cette année 2015, en laissant derrière elle une année 2014 plus que jamais positive. L’emploi des cadres s’est accru de 10 % en un an avec 8 150 recrutements, dont 1 770 postes créés contre 280 en 2013. Cette tendance devrait se poursuivre en 2015 selon les prévisions des entreprises régionales, qui affichent toutefois prudemment leurs ambitions.

Plusieurs facteurs concourent à cette tendance haussière : le phénomène de tertiarisation de l’économie française et donc du Nord-Pas-de-Calais a entraîné un besoin essentiel de cadres dans la région et les entreprises du secteur privé ont déployé des plans de recrutements externes massifs ainsi que des promotions internes au statut de cadre multiples. Cette spirale économique, Dominique Sander, président du Comité paritaire régional de l’APEC se contente de la décrire ainsi : « Les cadres appellent les cadres tout simplement. » Aujourd’hui, la région compte 156 000 cadres du secteur privé sur un total de 916 000 salariés, soit un taux d’encadrement de 17 % alors qu’il s’élevait à 14 % il y a encore dix ans.
Le secteur des services tire son épingle du jeu, puisqu’il participe à 55 % du recrutement de cadres en Nord-Pas-de-Calais (70 % en France métropolitaine). Ce sont les fonctions commerciales (27 %) et informatiques (17 %) qui se montrent les plus dynamiques sur le marché des cadres. L’industrie se stabilise en termes d’embauches. Quant au secteur de la construction, le recrutement de cadres ne cesse de chuter.

Jeunes diplômés. Figurent depuis peu parmi les cadres les plus courtisés les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur. La région qui concentre une très forte population étudiante, la 3e de France avec 164 000 étudiants, semble désormais capable de fidéliser ces jeunes cerveaux même si la fuite de matière grise continue de toucher le Nord-Pas-de-Calais.

Concentration dans la métropole lilloise. Dans la région, les cadres exercent principalement à Lille (42 %) et Roubaix-Tourcoing. La métropole lilloise témoigne ainsi de son dynamisme économique avec 55 % du recrutement régional de cadres. Valenciennes, Dunkerque et Lens, qui constituent la troisième zone d’emploi, ne dépasse pas les 15 %. Valérie Fenaux, déléguée territoriale du Nord-Pas-de-Calais pour l’APEC, explique cette concentration  : « La capacité d’embaucher des cadres est étroitement liée à l’attractivité du territoire, il existe une réelle corrélation entre l’investissement et l’emploi cadre.« 

 L’APEC et ses missions

L’Association pour l’emploi des cadres figure parmi les acteurs majeurs du conseil en évolution professionnelle. L’APEC pilote les cadres tout au long de leur carrière et accompagne les entreprises  – 37 000 actuellement  –  sur le processus de recrutement. Par ailleurs, l’association a mis en place un dispositif d’insertion pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur (moins de 26 ans), ainsi que pour les demandeurs d’emploi de longue durée.

Marie BOULLENGER