Six acteurs régionaux relèvent le défi de l’emploi par la formation

Une charte de partenariat pour mieux former les actifs

Publié dans l'édition Nord N. 8715 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les signataires de la convention : Jean-Marie Quintard, directeur régional Nord-Pas-de- Calais de l'AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), Bruno Gadoud, président des CFPPA Nord-Pas-de-Calais (Centres de formation professionnelle et de promotion agricole), Jean-Jacques Pollet, recteur de l’académie de Lille, Maurice Monoky, de l'AROFESEP (Association régionale des organismes de formation de l'économie sociale et d'éducation permanente), Alain Griset, président de la chambre de métiers et de l'artisanat de région Nord-Pas-de-Calais, et Philippe Vasseur, président de la chambre de commerce et d'industrie de région Nord de France.

Six partenaires de la formation en région, l’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes), l’AROFESEP (Association régionale des organismes de formation de l’économie sociale et d’éducation permanente), la chambre de commerce et d’industrie de région Nord de France, la chambre de métiers et de l’artisanat de région Nord-Pas-de-Calais, le réseau des CFPPA Nord-Pas-de-Calais (Centres de formation professionnelle et de promotion agricole) et le réseau des Greta (formation continue de l’Education nationale) ont signé le 5 février 2015, dans les locaux de l’AFPA à Lomme, une charte de partenariat par laquelle ils s’engagent à former les actifs pour répondre aux besoins des entreprises et des territoires en mettant leurs moyens humains, pédagogiques et techniques pour proposer une offre professionnalisante cohérente et un accompagnement adapté pour le développement des hommes, des entreprises et des territoires. « Ensemble, aux côtés des acteurs de la formation et de l’emploi en lien avec le monde économique, indiquent-ils dans un communiqué commun, ils souhaitent ainsi participer à relever le défi de l’emploi pour le développement de toute une région. »

Plus concrètement, ils prévoient notamment d’étudier la complémentarité territoriale et sectorielle de leurs offres et d’en dessiner une cartographie concertée, de proposer un accompagnement de proximité des entreprises, des salariés et demandeurs d’emploi, ainsi que d’articuler le champ des compétences clés (savoirs de base) et celui des compétences professionnelles dans une logique de sécurisation des parcours (pour favoriser l’accès aux formations qualifiantes). Au-delà, ils prévoient aussi de contribuer aux réunions des instances institutionnelles de concertation territoriale et sectorielle de l’offre de formation, de s’engager ensemble sur une concertation et des prises de parole communes sur les thèmes emploi-formations et de mettre en synergie leurs moyens : ressources humaines (perfectionnement de leurs équipes, organisation des jurys, services d’accompagnement de la formation), locaux, plateaux techniques de certification…

Ensemble, ces six réseaux de formation en région représentent chaque année plus de 170 M€ d’activités de formation et 2 000 formateurs qui accueillent et forment, entre autres, près de  30 000 demandeurs d’emploi.