L'entreprise de location de chaudières est ambitieuse

Pour LTS, la location est une vocation

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 9533 par

LTS (Location Thermique Service) se spécialise dans la location de chaudières. L’entreprise de 13 salariés située dans la zone industrielle de Carvin nous ouvre ses portes…

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Corentin Escaillet

Alexandre Lafrance a de quoi être fier : les performances de LTS sont supérieures aux prévisions du business plan.

Louer plutôt qu’acheter ? Cela peut être une idée intéressante : l’entreprise LTS, à Carvin, propose des chaudières à la location plutôt qu’à l’achat. Lancé en 2008, le projet est de plus en plus rentable, puisque LTS a réalisé 4,9 millions de chiffre d’affaires en l’espace de sept ans. « Étonnamment, les résultats sont supérieurs aux estimations du business plan », affirme Alexandre Lafrance, commercial de l’entreprise.

De plus, la clientèle est de plus en plus grande : « Le marché se développe. Parmi les raisons de nous contacter, il y a le dépannage, la prestation chez un client qui nécessite une chaudière… C’est très varié. Il y a toutefois un type de clientèle qui se développe : ceux qui veulent repousser un investissement lourd et qui s’installent dans le confort de la location plutôt que d’investir lourdement dans un achat. »

Il est vrai qu’il existe un avantage non négligeable pour ce type de client : le rapport qualité/prix. Pour une même prestation, l’investissement est moins important – du moins à court terme – pour la location d’une chaudière, en sachant que celle-ci sera remplacée ou réparée s’il y a un problème.

Pas premiers, mais leaders. LTS veut exporter son savoir-faire à l’étranger : Royaume-Uni, Belgique, Allemagne, Luxembourg, Suisse, Italie, Espagne… « Nous intervenons d’ores et déjà dans toute la France. Au niveau national, nous n’avons qu’un seul concurrent, dans le Sud-Ouest. » Ainsi, l’ambition principale de la société est de s’implanter dans tous les pays frontaliers, avec pour objectif à terme de gagner quelques parts de marché et de doubler le chiffre d’affaires, ce qui amènerait LTS à recruter.

« Nous avons 40% de parts de marché, reprend le commercial. Toutefois, nous sommes les leaders, au premier sens du terme, c’est-à-dire que nous sommes meneurs : il y a quelques années, nous avions fait une vidéo pour promouvoir l’entreprise. Quelque temps après, notre principal concurrent a repris notre idée. Il en est de même pour la couleur des chaudières que nous louons. Cela peut sembler anecdotique, mais nous avons tout de même une certaine influence parmi nos concurrents… »